La Louvière: un élève de 1ère secondaire sort un couteau de son sac et poignarde un camarade en plein cours de français

Un élève de première secondaire de l'Athénée provincial de La Louvière, âgé de 12 ans, a reçu des coups de couteau de la part d'un condisciple en plein cours, lundi vers 11h30. L'auteur a été interpellé tandis que la victime a été hospitalisée. Les jours de ce dernier ne sont pas en danger, a indiqué la police de La Louvière.

Ça s’est passé vers 11h en plein cours. Un jeune âgé de 12 ans seulement s’en est pris violemment à l’un des élèves de la classe. En quelques secondes, il aurait saisi son arme dans son cartable, les gestes violents suivront. "Un élève s’est levé et a donné un coup de couteau à un autre alors qu’ils étaient en interrogation ou en exercice suivant l’état d’avancement des travaux de la journée. Donc ce coup de couteau est tout à fait inopiné et tout le monde a été surpris par cette violence", a expliqué Georges Chavagne, directeur régional de l’enseignement provincial, au micro de Julien Crête pour le RTLinfo 19H.


"L’agresseur n’a jamais, jusqu’à présent, posé problème"

Arrivées rapidement sur les lieux, les forces de police interpellent le jeune et portent secours à la victime touchée dans le coup et à l’oreille. Lors de son interpellation, l’agresseur semble hors de lui, explique à notre équipe le directeur. "L’agresseur n’a jamais, jusqu’à présent, posé problème. C’est la toute l’interrogation au niveau de l’école et évidemment des élèves et condisciples de la classe", a-t-il ajouté.


"C’est chaud quand même, ça fait un coup"

Pour éviter tout risque dans un premier temps, les élèves de l’école ont été regroupés dans un réfectoire ou dans leur classe. Dans les minutes qui suivent, une assistance psychologique a été proposée pour faire face à cet acte qui interpelle. "On ne nous a pas vraiment expliqué, mais on a vu toutes les ambulances, les policiers. C’est chaud quand même, ça fait un coup", a commenté un des élèves. Le CPMS provincial sera à nouveau présent mardi au sein de l'établissement afin de prendre en charge au mieux les enfants et d'apporter des réponses aux parents. 

De son côté, le parquet de Mons n'a pas tenu à s'exprimer sur le dossier par respect pour les familles et parce que les faits concernent des mineurs d'âge. L'agresseur a été interrogé et pourrait être placé en institution fermée.

A lire aussi

Un jeune de 12 ans agresse au couteau un camarade de classe: comment expliquer une violence si précoce?

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus