Un détenu "radicalisé" activement recherché après une évasion en France: un agent est parvenu à "le plaquer une première fois au sol mais..."

Un détenu suivi pour radicalisation s'est évadé mercredi de la maison d'arrêt de Brest, dans l'ouest de la France, au cours d'un transfert médical, a-t-on appris de sources concordantes.

Cet homme de 21 ans est "un détenu de droit commun suivi au titre de la radicalisation", a expliqué la direction de l'administration pénitentiaire (DAP) à l'AFP. Le prisonnier figure sur le fichier "S" (pour risque d'atteinte à la "Sûreté de l'Etat") des services de renseignement français, qui regroupe plus de 10.000 personnes dont pour moitié environ des islamistes radicaux ou des individus pouvant avoir un lien avec la mouvance terroriste.

Pas encore jugé, il avait été incarcéré pour vol, selon des sources proches de l'enquête. Il a réussi à s'échapper au moment de son arrivée à l'hôpital où il devait être pris en charge, a dit à l'AFP l'établissement, précisant qu'il s'était enfui à bord d'un véhicule qui l'attendait à proximité.

L'homme "s'est mis à courir" dès sa sortie du véhicule qui le transportait de la maison d'arrêt à l'hôpital, a précisé le Syndicat national pénitentiaire Force ouvrière. Un agent est parvenu à "le plaquer une première fois au sol mais le détenu s'est relevé et a rejoint un véhicule où au moins deux hommes l'attendaient", a ajouté le syndicat sur Twitter.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?