Un haut-fonctionnaire de la Région wallonne inculpé de corruption

Alain G., ex-responsable de la direction des Sols et Déchets du Service Public de Wallonie, a été inculpé de corruption, vendredi soir. Il est soupçonné d'avoir placé sa compagne comme femme de paille à la tête d'une société de recyclage de Farciennes. Le couple a été laissé en liberté sous conditions.

Des perquisitions ont été menées au SPW Environnement à Namur, jeudi, par la juge d'instruction Sylviane Pichuèque et les enquêteurs de l'Office Central de la Répression de la Corruption (OCRC). Le parquet de Charleroi avait effectivement ouvert un dossier à l'encontre d'Alain G., responsable jusqu'en septembre dernier de la direction des Sols et Déchets.

Selon le premier substitut Daniel Marlière, il est apparu que l'intéressé avait placé sa compagne d'origine russe à la tête de la société Orbix de Farciennes, spécialisée dans la valorisation de déchets industriels, alors que celle-ci n'avait aucune compétence pour en tenir les rênes. Il est apparu, notamment via des écoutes téléphoniques, qu'Alain G. en était le dirigeant réel et que sa compagne était une femme de paille.

Entendu longuement par la juge d'instruction vendredi, le couple a été inculpé de corruption (publique dans le cas du fonctionnaire), mais remis en liberté sous conditions, dont celles de ne pas quitter le territoire et de ne pas entrer en contact avec les membres du SPW ou toute société avec laquelle il aurait eu des rapports professionnels.

Vendredi, le SPW a quant à lui annoncé qu'Alain G. était suspendu de ses fonctions.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?