La venue de Jean-Louis Denis provoque des tensions dans sa commune flamande

Sorti de la prison d'Ittre samedi, Jean-Louis Denis dit "le soumis", compte résider à Londerzeel, ce qui crée des tensions dans cette commune du Brabant flamand, selon la bourgmestre Nadia Sminate (N-VA). Depuis samedi, celle-ci reçoit de nombreux coups de téléphone et d'e-mails ainsi que des visites à son domicile de citoyens inquiets.


"Tous les services compétents mettront tout en œuvre pour garantir la sécurité. J'ai déjà eu une réunion avec la cellule communale de sécurité, composée entre autres du chef de corps et du président du CPAS", précise la bourgmestre. "Une taskforce locale discutera aussi durant la semaine de sa venu à Londerzeel, ensemble avec des représentants des polices locale et fédérale ainsi que de la Sûreté de l'Etat." Nadia Sminate ne souhaite pas donner de détails quant aux mesures concrètes qui seront prises.

A lire aussi

A sa sortie de prison, Jean-Louis Denis, toujours radicalisé, lance à notre journaliste: Vous avez l’impression que j’ai changé ?
Jean-Louis Denis à sa sortie de prison: Je ne vais pas islamiser tout le monde

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?