Coup dur pour les prostituées de la région: le projet d'Eros Center à Seraing abandonné

Selon toute vraisemblance, il n'y aura finalement pas d'Eros Center à Seraing. La ville doit l'annoncer en cours de matinée, mais selon nos informations, le projet va être abandonné.

Un Eros Center, c'est un centre qui permet d'encadrer la prostitution, d'augmenter les conditions d'hygiène et de sécurité. Pour les prostituées de la région, c'est un coup dur. "On ne sait pas ce qu'on va devenir", a confié Sandrine à notre journaliste Guillaume Fraikin. "On travaille, on est maman, on paie nos factures, on est indépendante. Donc on ne sait pas, on ne sait plus, on est dans le questionnement".

L'Eros Center c'était l'assurance de pouvoir organiser leur métier dans des conditions suffisantes d'hygiène et de sécurité. Charlotte, elle, considère que "progressivement, on est poussé dehors. On est mis à l'écart, incompris. Par le passé, on avait pas toutes ces questions et tous ces problèmes. Donc oui, cela s'accentue de plus en plus".

Sans véritable lieu pour exercer, les prostituées se retrouveront à la rue. Les passes vont se faire dans des lieux isolés, voire même directement chez les clients, sans aucune garantie de sécurité.

Et d'après nos informations, les vitrines de la rue Marnix, toujours à Seraing, seront fermées elles aussi.

A lire aussi

Liège envisage d'instaurer une zone Prostitution

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?