Lello, une librairie centenaire au coeur de Porto qui s'est sauvée avec l'aide de Harry Potter

Lello, une librairie centenaire au coeur de Porto qui s'est sauvée avec l'aide de Harry Potter

Au bord de la faillite, la librairie historique Lello de Porto, qui aurait inspiré J.K Rowling pour écrire Harry Potter, s'est sauvée en faisant payer l'entrée aux touristes, dont les fans du petit sorcier anglais.

Appareils photos à la main, des dizaines de personnes font sans cesse la queue pour visiter la librairie située dans le centre historique de Porto, devenue l'une des principales attractions touristiques de la ville du nord du Portugal.

Elle est notamment un lieu de visite obligatoire pour les fans de Harry Potter. La romancière britannique J.K. Rowling, qui a vécu à Porto au début des années 90, y a en effet puisé son inspiration pour décrire l'ambiance et les décors de la saga.

Comme d'autres célèbres librairies indépendantes du pays, Lello a pourtant bien failli mettre la clé sous la porte il y a quatre ans alors qu'elle voit aujourd'hui passer près de 4.000 visiteurs par jour en haute saison.

Pour éviter la faillite, la direction de la librairie a eu alors l'idée de multiplier les événements culturels et de faire payer l'entrée aux visiteurs, qui s'élève aujourd'hui à 5 euros.

Le prix du droit d'entrée est comme un "bon déductible lors de l'achat d'un livre", a expliqué à l'AFP l'une des responsables de presse de la librairie.

Ce système mis en place il y a quatre ans "a permis de réguler le flux des touristes" et "de transformer un visiteur en lecteur", se félicite Aurora Pedro Pinto, présidente du conseil d'administration.

Ce modèle est un succès puisqu'il a permis à la librairie de franchir une nouvelle fois le million de visiteurs en 2018, de passer de 9 salariés en 2015 à 60 début 2019, et de vendre en moyenne 1.200 livres par jour, selon les chiffres communiqués par Lello.

Cette librairie à la façade blanche néogothique avec sa célèbre inscription "Lello & Irmao" (Lello & frère) en lettres enluminées, souvent désignée comme le "temple de la littérature" avec un fonds de plus de 60.000 livres, a vu passer les plus grands écrivains portugais.

Ses boiseries sculptées, son immense verrière colorée au plafond, ses rayonnages sur plusieurs mètres de haut et surtout son escalier central recouvert de laque rouge, en forme de huit, ont valu à cette librairie, qui commémore dimanche son 113e anniversaire, d'être distinguée à plusieurs reprises comme l'une des plus belles au monde.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?