Comment les écoles s'adaptent-elles à la chute des températures? "A peine plus de temps pour se préparer pour les récréations"

Ce lundi, les enfants de l'école communale de Hockai ne semblaient pas incommodés par les -5°C enregistrés. Au programme: batailles de boules de neige et glissades sur les plaques de verglas...

Le froid a surpris tout le monde ce lundi matin. Il faut donc s'adapter, notamment dans les hauteurs ardennaises où il fait actuellement -5°C. Glissades sur les plaques de verglas, batailles de boules de neige... A l'école communale de Hockai, près de Stavelot, le froid ne perturbe pas les temps de récréation, comme a pu le constater notre journaliste sur place Julien Modave. 

"Les enfants ont l’habitude d’emporter le matériel adéquat: bonnets, écharpes et gants. On attend la neige. Là, ce sera encore autre chose avec les salopettes, les bottes. Mais pour l’instant, ça nous prend à peine plus de temps pour se préparer pour les récréations", remarque l'institutrice Stéphanie Bonhomme. Avant d'ajouter: "Il n'y a aucun malade. Ils sont tous là. Ils sont bien résistants. Comme on le dit souvent, un air sain comme celui-ci peut tuer les microbes. On a pas beaucoup d’absents en règle générale, et cet hiver, c’est vraiment le cas. Aucun élève absent malgré le froid". 

Tant qu'il ne neige pas et que le temps reste sec, tout le monde joue dehors. Et ce qu'importe les températures...

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?