Enquête sur la peste porcine: l'hypothèse de l'importation de sangliers étrangers pour des parties de chasse refait surface

L'affaire de la peste porcine africaine se poursuit en justice. Le parquet du Luxembourg confirme l’inculpation et la mise sous mandat d'arrêt de deux personnes. Selon nos informations, l’une d’elle pourrait être le fils de l’agent du département Nature et Forêt qui avait été interpellé puis relâché mercredi soir. La justice enquêterait sur une filière d’importation de sangliers des pays de l’Est.

Les deux individus devraient comparaître mardi matin devant la chambre du conseil pour confirmer ou non leur détention. L’un d’eux serait le garde-chasse privé d’un territoire de Buzenol. Il s’agit du fils de Jean-Louis François, l’agent forestier interpellé mercredi.
 

Le deuxième individu sous mandat d’arrêt serait le directeur de battue du même territoire. "La seule chose que je peux vous confirmer actuellement, c'est qu'il y a eu deux mandats d'arrêt décernés hier soir (NDLR: jeudi soir), mais je ne peux pas vous donner d'informations sur les chefs d'inculpation, ni sur l'identité des personnes, qui sont toujours présumées innocentes", indique Sarah Pollet, porte-parole du parquet du Luxembourg.

L’agent forestier Jean-Louis François, libéré après son audition, a-t-il tardé à signaler des sangliers malades ? A-t-il couvert l’importation d’animaux ? La justice lui reproche-t-elle vraiment quelque chose ? Pas de réponse aujourd’hui.

"C'est évidemment la présomption d'innocence qui doit prévaloir. A l'heure actuelle il est couvert par un certificat médical. On attend évidemment des éléments du parquet pour statuer sur son cas", explique Nicolas Yernaux, porte-parole du Service public de Wallonie.

Le président du conseil cynégétique de Gaume s'est quant à lui exprimé par communiqué. "Les François, père et fils, ont bonne réputation. Ce sont des gens de qualité", a-t-il commenté.

Une hypothèse circule avec insistance: l’importation illégale de sangliers venus de pays de l’est pour augmenter la population de gibier. Il s'agirait, peu-être, de l'origine de la peste porcine africaine en Wallonie. "Il y a énormément de possibilités sur les origines, donc on est un peu surpris de ce qu'on entend dire maintenant. Une enquête est en cours et il faut laisser faire l'enquête", a confié Henri Thiry, bourgmestre d'Etalle.

Parmi les personnes arrêtées cette semaine figureraient plusieurs propriétaires du territoire de chasse en question. Des informations que ne confirme pas le parquet du Luxembourg. 

Sébastien Prophète, Damien Loumaye

A lire aussi

Les éleveurs de porcs perdent 20 centimes le kilo depuis la crise de la peste porcine: le ministre veut leur envoyer une bouffée d'oxygène
Depuis la peste porcine, le restaurant de Brigitte situé en Gaume est en grande difficulté: On ne voit plus personne
Peste porcine: 4 personnes arrêtées pour auditions, dont l'agent de la DNF à l'origine des découvertes
Peste porcine africaine: Une personne interpellée aurait découvert les cadavres en juin et n'aurait réagi que 2 mois plus tard
Suite à la peste porcine, le ministre de l'Agriculture reconnaît la filière porcine comme secteur en crise
Des dizaines de hooligans se rendent à Hal pour s'en prendre à d'autres supporters: des ambulanciers ont été visés
Enquête sur la peste porcine africaine: où en est-on?
Un sanglier infecté découvert au nord de la zone tampon: 2.900 ha supplémentaires interdits aux visiteurs
Voici comment l'éradication des sangliers par les chasseurs se poursuit en Gaume
C'est pas normal de tuer des cochons qui sont sains: Pauline tente de se faire une raison, alors que la peste porcine se propage toujours

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?