Les travailleurs de Clabecq bloquent le site de NLMK La Louvière: "Nous ne nous laisserons pas faire"

"Syndicats et ouvriers de NLMK Clabecq bloquent le site de NLMK la Louvière. Nous ne sommes pas d’accord, nous ne nous laisserons pas faire", assure un alerteur ce lundi matin via notre bouton orange Alertez-nous. 

Les travailleurs de NLMK Clabecq sont arrivés en car ce lundi matin sur le site louviérois de l'entreprise sidérurgique, a confirmé la FGTB-Centre. Le personnel de Clabecq proteste contre le plan social enclenché par la direction de l'entreprise qui entend supprimer 290 emplois.

Les travailleurs de Clabecq ont demandé la solidarité de leurs collègues de La Louvière. Les représentants des travailleurs ont rencontré la direction du site louviérois de l'entreprise pour évoquer le dossier de Clabecq.

Interrogée par notre journaliste Justine Roldan Perez, Barbara Leduc, secrétaire permanente du syndicat libéral CGSLB Brabant wallon, a regretté que la direction poursuive dans sa volonté d’appliquer le plan social prévu pour site de Clabecq. "290 personnes seront licenciées. Et pour les gens qui vont rester, ils ont déjà établi des conditions de travail qui nous sont insupportables", dénonce-t-elle.


"Une fin remise à demain ou dans quelques années"


"On réinjecte 130 millions à la Louvière, et à Clabecq, on a 18 millions qui ne sont que des paillettes. Il nous faudrait minimum 50 millions d’euros pour pouvoir relancer les machines et mettre sur pieds le plan industriel qu’ils nous ont présenté", estime Barbara Leduc. "Les gens ont vite compris que c’était une fin remise à demain ou dans quelques années", ajoute-t-elle.


"La Louvière restera bloquée jusqu’au ‘finish’"

Le blocage du site de NLMK La Louvière est parti pour durer, indique Barbara Leduc : "La Louvière restera bloquée, les gens pourront rentrer, sortir et travailler. On n’est pas là pour embêter nos confrères de NLMK La Louvière mais le matériel et les taules ne sortiront plus de ce site jusqu’au finish".

RTLinfo avec Belga

A lire aussi

La tension est vive chez NLMK Clabecq à l'issue du conseil d'entreprise: Ce qui est annoncé est d'une violence sans précédent
Mouvement de grogne chez NLMK Clabecq: les syndicats dénoncent une bombe sociale
Les syndicats ne veulent plus discuter avec la direction de NLMK Clabecq: La direction a mis le feu et maintenant elle cherche des pompiers
Un Britannique de 34 ans venu assister à un mariage est décédé ce week-end à Tertre
Les syndicats de NLMK Clabecq demandent au bras financier de la Wallonie d'agir

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?