Enquête sur la peste porcine africaine: où en est-on?

Nouvelle échéance dans le dossier de la peste porcine africaine. Ce matin, les deux personnes qui ont été placées sous mandat d'arrêt jeudi comparaissent devant la chambre du conseil d'Arlon. L'ordonnance est tombée en milieu de matinée.

L'audience du gestionnaire et propriétaire d'un terrain de chasse d'Étalle a été remise à vendredi car, en raison d'un problème informatique, il n'a pas eu accès à son dossier. D'après son avocat, son inculpation concerne des infractions de chasse.

Quant au garde-chasse privé d'un terrain d'Étalle, le fils de l'agent du département Nature et Forêt a été interpellé puis libéré la semaine dernière. Ce garde-chasse reste en détention pour une durée supplémentaire d'un mois. On ne sait toujours pas ce qui lui est reproché exactement.

Il est incarcéré à la prison d'Arlon et ce n'est pas évident pour lui a confié ce matin son avocate à notre journaliste RTL info présent sur place. Rien d'officiel jusqu'à présent, mais il semble que la justice s'intéresse à l'importation illégale de sangliers peut-être à l'origine de la peste porcine africaine en Wallonie.

"Il faut des indices de culpabilité pour mettre quelqu'un en détention préventive et pour le maintenir", a confié Sarah Pollet, porte-parole du parquet du Luxembourg.

Si la juge d'instruction est si discrète pour l'instant, c'est "pour les besoins de l'enquête", a-t-elle ajouté.

A lire aussi

Peste porcine: 4 personnes arrêtées pour auditions, dont l'agent de la DNF à l'origine des découvertes
Peste porcine africaine: Une personne interpellée aurait découvert les cadavres en juin et n'aurait réagi que 2 mois plus tard
Enquête sur la peste porcine: l'hypothèse de l'importation de sangliers étrangers pour des parties de chasse refait surface
Suite à la peste porcine, le ministre de l'Agriculture reconnaît la filière porcine comme secteur en crise
Peste porcine en Wallonie: la détention du propriétaire d'un terrain de chasse prolongée
Un sanglier infecté découvert au nord de la zone tampon: 2.900 ha supplémentaires interdits aux visiteurs
C'est pas normal de tuer des cochons qui sont sains: Pauline tente de se faire une raison, alors que la peste porcine se propage toujours

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?