Lutte antiterroriste: les bourgmestres pourront fermer des lieux suspects pendant 6 mois

Les bourgmestres auront bientôt la possibilité de fermer temporairement les lieux pour lesquels ils auront de "sérieuses indications" d'activités terroristes. La commission temporaire de lutte contre le terrorisme a approuvé vendredi une proposition de loi MR en ce sens. Le cdH a voté avec la majorité. PS, sp.a et Ecolo/groen ont voté contre.

Le texte élargit en réalité la possibilité des bourgmestres à agir de la sorte lorsque ceux-ci soupçonnent des activités de trafic d'êtres humains sur leur territoire. Ces lieux suspects pourront être fermés pour une période de six mois, en concertation avec les instances judiciaires (à savoir le parquet fédéral pour les affaires de terrorisme) et après avoir offert la possibilité au responsable du lieu de se défendre. Un amendement prévoit en outre que le bourgmestre doit d'abord soumettre le point au collège.


Trop de responsabilités?

L'initiative a essuyé les critiques vives de l'opposition socialiste et écologiste. Celle-ci a renvoyé aux déclarations entendues cette semaine devant la commission d'enquête sur les attentats, où six bourgmestres sont venus dire qu'ils recevaient trop peu d'informations sur ce qui se passait dans leur commune en matières d'activités terroristes ou de radicalisme. L'opposition a aussi relevé les diverses remarques formulées par le Conseil d'Etat envers l'initiative.

Pour certains bourgmestres, ces dispositions leur donnent trop de responsabilités: "Je pense que c’est le parquet qui doit prendre cette décision, parce que c’est évidemment une décision très difficile à prendre, et qui expose les bourgmestres plus que de raison. Ce serait beaucoup mieux que le parquet endosse cette responsabilité, sur base de ses propres jugements", affirmait le bourgmestre de Liège à nos journalistes Mathieu Langer et Marc Evrard avant que le texte ne soit voté. Une idée que Denis Ducarme (MR) veut contrer : "Si le bourgmestre veut se faire encadrer par un soutien de son collège pour ne pas être seul dans cette démarche, il peut le faire".

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus