Les policiers de la zone Bruxelles-nord jouent le rôle de parrain dans les écoles: "Avant j'avais peur de la police"

Durant l'année scolaire, une soixantaine d'agents de la zone de police Bruxelles-Nord se sont investis dans les écoles en devenant de véritables référents pour les enfants. Une proximité qui leur a permis de les sensibiliser à certains dangers.

Alain Talloen, inspecteur principal depuis 37 ans et Laurence Cornelis qui travaille pour la garde d'intervention depuis 18 ans; ont décidé de s'investir auprès des jeunes de la zone, dans les classes de sixième primaire, pour montrer le vrai visage de la police.

"La première chose dont il parle quand on va dans les classes c'est de notre arme! C'est d'arrêter les voleurs... Moi j'aime bien leur expliquer qu'il y a d'autres choses. Notamment, tout un côté sociale qui est très important dans notre service " explique Laurence.

Dans la zone de police de Bruxelles-nord 60 policiers jouent le rôle de parrain dans les écoles et ils deviennent de véritable référence.

"Il faut que les enfants aient confiance en nous et puissent venir vers nous en cas de soucis, problèmes familiaux, harcèlements,… " précise l'inspecteur principal.

Elias a 13 ans, il est l'un des enfants parrainés pendant l'année scolaire par Alain. Son bilan est très positif "je suis très content, il est déjà venu dans notre classe pour nous expliquer comment est la vie de policier. J'ai apprécié parce que moi-même je voudrais être policier quand je vais grandir!"

"Avant j'avais peur de la police" explique Victoria, 12 ans. Depuis, elle a changé d'avis "maintenant je me dis que la police est gentille."

Selon certaines études, un contact positif avec la police avant l'âge de 14 ans permettrait de fixer une bonne image dans les mentalités.

Le chef de zone de la police Bruxelles-nord aborde les objectifs au micro de Benjamin Samyn. "On peut identifier le policier non pas dans une situation de crise ou de problème mais dans une situation positive, de rencontre. Et vraiment voir que le policier est là pour répondre à des questions et pas seulement pour sanctionner et rappeler la loi ou intervenir quand ça va mal."

Cette opération policière particulière coûte en investissement humain mais elle sera relancée l'année scolaire prochaine.

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus