Le récit poignant d'une Belge qui a échappé aux flammes au Portugal: "On voulait aller chercher une copine mais il y avait déjà le feu"

Des familles piégées par les flammes dans leurs voitures, au moins 61 morts et une soixantaine de blessés, routes coupées, maisons évacuées, arbres calcinés: le Portugal était sous le choc dimanche après le gigantesque incendie de forêt qui a éclaté la veille dans le centre du pays.

Des Belges ont survécu à ce drame qui a secoué le Portugal. Parmi eux, une jeune femme qui vit sur place depuis 5 ans s'est confiée par téléphone à notre journaliste Chantal Monet.

"Vers 7h du soir, il a commencé à faire tout noir, comme s'il faisait nuit. Il y avait plein de petites feuilles qui tombaient avec du feu", a-t-elle indiqué.

Peu de temps après, la jeune femme a quitté les lieux sans perdre de temps. "Ma mère a couru vers la voiture et a dit: 'On est parti !' On n'a rien pris avec nous, juste la voiture et on est parti. On devait encore sauver les chats. On a couru comme des fous et on a mis le bol de croquettes dans la voiture, mais ils ne sont pas venus".

Désormais, la jeune femme et sa mère sont en sécurité, sans savoir ce qui est advenu de leur maison et des toutes leurs affaires. "On ne sait encore rien", a-t-elle précisé, avant d'indiquer qu'il y avait une copine de sa mère "qui habite en forêt et qui n'a pas de voiture. On voulait aller la chercher, mais on a vu que dans la direction où elle se trouvait, il y avait déjà du feu. Alors on a pensé à notre vie d'abord. On ne pouvait pas prendre de risques. On a essayé de l'appeler, mais on n'a pas encore de nouvelles".

Le bilan de cet incendie de forêt a été provisoirement corrigé à la baisse, à 61 morts, une des personnes décédées ayant été comptabilisée deux fois. "Mais nous allons certainement rencontrer encore d'autres victimes sur le terrain", lors des recherches qui s'effectuent "village par village", a expliqué le Premier ministre Antonio Costa.

A lire aussi

Le Portugal sous le choc: un feu de forêt piège des automobilistes et tue au moins 62 personnes
Il y avait son filleul de 4 ans dans la voiture: un témoin raconte l'horreur au Portugal
La nationale 236, route de l'enfer pendant l'incendie au Portugal: des survivants témoignent

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus