270.000 festivaliers, 1000 artistes, 16 scènes: comment assurer la sécurité d'un événement "démesuré" comme Tomorrowland? (vidéo)

270.000 festivaliers sont attendus à Boom pour la treizième édition de Tomorrowland. Le festival de musique électronique, de renommée mondiale, est sous étroite surveillance. Martin Vachiery et Thomas Decupere s'y sont rendus pour le RTL INFO 19H.

Le monde entier s'est donné rendez-vous ici, dans la province d'Anvers. Carl Cox, DJ mythique, lance les hostilités sur la scène centrale: Tommorowland 2017 commence fort. 1000 artistes vont faire vibrer les foules sur les 16 scènes du festival. Un festival démesuré, mais avec une organisation bien rodée. "Ca a l’air bien fait, parce que rien que le fait qu’on ait pas de cash sur nous, ça évite vraiment les vols, les toilettes, il n’y a presque pas de files, tout est bien organisé, ça c’est vraiment génial", commente une festivalière. "On est rentrés rapidement, il y avait des contrôles, c’est normal, justement, c’est sécurisant ici, on se sent vraiment bien, on se sent chez soi, et je reviendrai", dit un jeune homme.


Une sécurité "discrète mais concrète"

Pour entrer sur le site, Il faut passer par des portiques sécurisés, comme dans un aéroport. Les organisateurs ont investi des moyens techniques et humains, dans la sécurité. "Pour nous, la priorité est notre festivalier, que ceux-ci ressentent du confort, qu’ils aient un festival très festif, très magique, et que la sécurité soit discrète mais concrète", commente Debby Wilmsen, porte-parole de Tommorowland.


Tolérance zéro pour les drogues

Et pour que la fête se passe dans les meilleures conditions, la police fédérale scrute le Festival dans les moindres recoins depuis un poste de sécurité. L'une des priorités des équipes: lutter contre la vente et la consommation de drogues. "On doit protéger tous les festivaliers, c’est pour ça qu’il y a des patrouilles en uniforme et en civil, et en plus, nos chiens qui sont ici pour faire des contrôles et quelqu'un qui a des drogues avec lui, c’est tolérance zéro, on lui interdit d’entrer dans le festival", explique Peter De Waele, Porte-parole Police fédérale.

En tout, 12 000 personnes travaillent sur le site pour permettre aux 270 000 festivaliers de passer un week-end hors du temps, dans l'univers si particulier de Tommorowland.

 

A lire aussi

Philippe et Mathilde sont au festival Tomorrowland (vidéo)

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus