Des Belges coincés à Cuba après Irma: "On nous dit que tous les touristes sont évacués mais nous n'avons aucune information"

TUI Belgique a décidé de suspendre jusqu'au 24 septembre au moins ses voyages à destination de Cuba en raison des dégâts occasionnés par l'ouragan Irma. "Selon les dernières informations dont nous disposons, des réparations sont nécessaires dans la plupart des hôtels", a justifié le tour-opérateur. Mais les tour-opérateurs éprouvent des difficultés à entrer en contact avec les touristes pour leur transmettre des informations.

TUI Belgique a décidé de suspendre jusqu'au 24 septembre au moins ses voyages à destination de Cuba en raison des dégâts occasionnés par l'ouragan Irma. "Selon les dernières informations dont nous disposons, des réparations sont nécessaires dans la plupart des hôtels", justifie le tour-opérateur.

Les voyageurs qui se trouvent actuellement sur l'île seront rapatriés mercredi et jeudi à partir de l'aéroport de Varadero. Le tour-opérateur enverra jeudi deux avions vers la Floride et l'aéroport d'Orlando (Sanford) pour aller chercher les voyageurs sur place, précise-t-il.

Situation identique du côté de Thomas Cook, où l'on espère que tous les vacanciers présents à Cuba pourront être rapatriés d'ici samedi. Le tour-opérateur a lui aussi suspendu ses voyages vers l'île jusqu'au 24 septembre "car on [ne] peut y garantir des vacances optimales", a-t-il expliqué, précisant aussi que les touristes concernés pourront modifier gratuitement leur réservation ou être remboursés.


Communication compliquée

Pourtant, les tour-opérateurs éprouvent des difficultés à entrer en contact avec les touristes pour leur transmettre des informations, ont indiqué les porte-paroles des deux voyagistes.

C'est le cas de Laetitia et Lillo, en voyage de noces à Cuba. Ils ont entendu parler des rapatriement mais n'ont toujours pas été contactés par leur tour-opérateur. "Nous sommes toujours à Cuba (Varadero), dans un hôtel sans eau chaude, sans électricité et où la carence en vivres se fait ressentir. Nous sommes rationnés en nourriture. Pas de nouvelles de notre agence Tui. On nous dit que Cuba évacue tous les touristes mais nous n'avons aucune information de personne."

Le ministère des Affaires étrangères confirme que les liaisons téléphoniques sont très perturbées sur l'île mais il reste en contact avec l'ambassade belge à La Havane.

"Les autorités cubaines sont en charge de toute l'opération, ce qui rend l'accès aux informations compliqué. Nous sommes dès lors en contact avec le consulat et les Affaires étrangères", indique Piet Demeyere, le porte-parole de TUI.

Personne ne peut sortir des hôtels à Cuba, pas même les représentants du tour-opérateur. TUI a dès lors envoyé un SMS à l'ensemble de ses voyageurs pour savoir si tout allait bien. Thomas Cook/Neckermann affirme pour sa part que tous ses clients présents à Cuba sont en sécurité et des représentants du tour-opérateur sont présents dans les hôtels.

"Nous analysons la situation et regardons quelles mesures nous pouvons prendre", a indiqué la porte-parole Laura Van Waeyenberge. Elle a également confirmé que les liaisons téléphoniques n'étaient pas toujours facile sur l'île. Par ailleurs, TUI a été informée lundi soir que l'aéroport d'Orlando Sanford en Floride ne rouvrirait pas ses portes avant mercredi 13 septembre.

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus