Mehdi Nemmouche poursuivi pour la séquestration et l'enlèvement de 4 journalistes français

C’est une information RTL. Mehdi Nemmouche, l'auteur présumé de l'attentat du Musée juif de Belgique est convoqué en France le 15 novembre, afin d'être mis en examen pour la séquestration et l'enlèvement de citoyens français en Syrie notamment des journalistes.

Il y a trois ans, le journaliste français Nicolas Henin détenu en Syrie de juillet 2013 à avril 2014 déclarait publiquement reconnaître un de ces geôliers. "Après l’arrestation de Mehdi Nemmouche pour les faits qui lui sont reprochés à Bruxelles, j’ai été confronté à un certain nombre de documents visuels qui m’ont permis de le reconnaître formellement", a assuré le journaliste lors d’une conférence de presse.

Selon une source française proche de l’enquête, Mehdi Nemmouche est convoqué le 15 novembre à Paris par le juge d’instruction en charge de ce dossier. Il sera mis en examen pour séquestration et enlèvement de quatre journalistes français. "Je ne peux pas vous confirmer cette information mais, si elle est avérée, elle est assez logique puisqu’un mandat d’arrêt européen a été délivré qui pour le moment n’a pas exécuté. En pratique, il sera présenté devant un juge d’instruction français qui pourra le mettre en examen. Après cette éventuelle mise en examen, il reviendra à mon avis très rapidement en Belgique pour pouvoir préparer son procès en Belgique", indique son avocat Me Henri Laquay.


"S'il est soigné, il participera activement à son procès à Bruxelles"

Il y a un peu plus d’un mois, Mehdi Nemmouche via ses avocats menaçait de ne pas participer à son procès concernant l’attentat du Musée juif de Bruxelles à cause de problèmes de santé non soignés."De quoi souffre Monsieur Nemmouche ? On ne sait pas le savoir étant donné qu’on refuse de diagnostiquer son état par examens médicaux", assure Me Sébastien Courtoy.

Depuis l’administration a cédé et des examens ont été réalisés. Il s’agit d’une première étape pour qu’il participe à son procès. "Un scanner a enfin été réalisé. Nous attendons maintenant le diagnostic qui va être posé et surtout le traitement qui va être mis sur pied", explique Me Virginie Taelman, autre avocat de Mehdi Nemmouche. "Il devra donc être soigné. Si c’est le cas, il l’a toujours dit, et s’il est en état de participer à son procès, il participera activement à son procès, c’est une évidence", assure Me Henri Laquay.

Concernant la séquestration et l’enlèvement des journalistes français, la circonstance aggravante de torture pourrait être évoquée.

Benjamin Samyn et Thomas Kinet

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?