Notre expert DÉGOMME la réforme de l'épargne-pension et le "PIÈGE" tendu aux Belges

Notre expert de l'économie, Bruno Wattenbergh, est revenu sur la réforme de l'épargne-pension dans "Money Time", sur Bel RTL. Et si les montants déductibles augmentent, il conseille de rester vigilant, car il y a comme un "piège"...

Est-ce que le ministre des finances tente de tromper les Belges avec sa réforme de l’épargne-pension ?

Et bien oui et manifestement pour des raisons budgétaires. Pour résumer, le gouvernement fédéral va relever le plafond de la déductibilité de l’épargne-pension. Jusque-là, c’est louable et c’est dans la logique libérale de consolider le pilier de la pension privée, ce qu’on appelle en jargon le 3ème pilier.

Mais ce cadeau fiscal va bien sûr provoquer une diminution des recettes. Et dans le contexte actuel de contrôle strict du déficit budgétaire, il faut compenser !

Et donc … il faudrait augmenter d’autres taxes ou faire des économies ?

Et bien non justement. L'exécutif fédéral veut financer la réduction d'impôts supplémentaires des Belges qui vont être informés de ce relèvement, par ceux qui ne le seront pas et qui ne vont pas payer le montant idéal pour en bénéficier. Une sorte de piège donc !

Parlons chiffres pour mieux comprendre ce piège !

Jusqu’ici, les Belges pouvaient déduire 940€ s’ils allouaient cette somme à leur épargne pension. Dès 2018, les Belges pourront verser jusqu'à 1.200€ dans ce troisième pilier des pensions. Et le taux de déduction va dépendre de ces montants.

Donc si vous versez l’année prochaine 940€, vous bénéficierez d’une réduction d’impôts de 30% de ce montant investi. C’est simple, vous économisez 282€.

Par contre, si vous versez plus, le taux de réduction d’impôts passe directement à 25%. Pour un petit euro de plus, vous perdez à peu près 45€.

Bref, retenez une chose: soit vous vous en tenez au montant de 940€, soit vous devrez verser minimum 1.129€ pour maximiser votre déduction. Si vous payer une somme entre ces deux montants, vous êtes perdante.

Conclusions

La perte de ceux qui, mal informés, vont verser par exemple 1.000€, va financer ceux qui verseront le montant idéal.

Que peut-on conseiller aux gens qui nous écoutent ?

Alors, vous pouvez facilement éviter de tomber dans le piège si vous faites partie des Belges qui paient leur épargne-pension en une fois. Par contre, si vous payez une petite somme chaque mois, vous devrez bien calculer à combien vous allez arriver à la fin de l’année et faire en sorte que vous dépassiez la somme de 1.128€.

C’est plutôt injuste comme principe non ?

Oui parce que ni le législateur, ni l’administration fiscale ne sont là pour piéger le contribuable. Soit l’administration informe bien ce contribuable, ce que nous faisons aussi avec cette chronique, et il ne tombera pas dans le piège. Mais alors il y aura un petit trou dans le budget. Soit certains Belges seront piégés et le budget n’est pas pénalisé. Ce n’est pas très citoyen et fort hypocrite !

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus