Johnny Hallyday et l'argent: "Il a généré une masse incroyable de revenus mais il en dépensait beaucoup"

Avec la disparition de Johnny Hallyday, c’est aussi un entrepreneur, une machine à cash qui disparait. La carrière de Johnny est indissociable de l’argent, avec des recettes incroyables, des dépenses incroyables, des faillites, des dettes, des démêlés fiscaux.


Comment se classe-t-il actuellement dans les chanteurs les mieux payés ?

Tout simplement le 2ème chanteur français le mieux payé avec l’année passée 16 millions de chiffre d’affaire. Je ne parle pas vraiment de revenus car Johnny c’est une véritable entreprise.


Mais est-ce que Johnny est mort riche ?

Hé bien pas vraiment. Alors oui, en près de 60 ans de carrières, il a vendu plus de 110 millions de disque (et de cassettes ne l’oublions pas), plus de 50 albums, délivré 3.257 concerts, dont 9 fois le Stade de France. Tourné aussi dans 34 films.

Il a donc généré une masse incroyable de revenus, c’est une machine à cash… et pourtant il décède, si pas pauvre, en tous cas sans une fortune significative.


Pourquoi ?

D’abord parce qu’il a toujours claqué ce qu’il gagnait. Un peu comme si à la fois il aimait et détestait l’argent. Un expert estimant même ses dépenses par mois entre 200 et 400.000€ hors charges de remboursement.

Et souvent, il dépensait ce qu’il n’avait pas ou pas encore. Sa maison de disque a même dû à plusieurs reprises se porter garant pour le chanteur. Ce qui n’a pas empêché Johnny de poursuivre cette maison de disque, l’accusant de s’être approprié la plus grosse partie des revenus générés par ses œuvres. En pratique, Johnny a progressivement abandonné ses droits en échange du soutien de sa maison de disque.

Et ces problèmes financiers expliquent pourquoi Johnny était en pratique contraint de continuer à travailler et que ses propriétés seraient toutes hypothéquées.


Et le fisc lui aurait pris le solde selon la rumeur ?

C’est plus qu’une rumeur ! Il a même été condamné à de la prison à sursis. On peut vraiment parler de problèmes à répétition avec le fisc français. Johnny, avant de rencontrer sa dernière épouse, s’est systématiquement mal entouré. Personne n’avait jusqu’à présent pu vraiment ni l’encadrer ni le conseiller.


Raison pour lesquelles il avait quitté la France, en tous cas au niveau fiscal ?

Oui, c’est un vrai exilé fiscal, un nomade … Il a tenté la Belgique, puis est parti en Suisse, avant de s’installer fiscalement aux Etats-Unis.

 

 

 

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus