Alternative aux carburants traditionnels, le gaz naturel ne séduit pas les Belges: pourquoi? (vidéo)

On va beaucoup parlé des voitures dans les jours qui viennent. Et pour cause, puisqu’on est à quelques jours de l’ouverture du Salon de l’auto, à Bruxelles. Un salon où il sera question, une fois de plus, de "carburants alternatifs", et notamment du CNG, le gaz naturel. Un carburant, intéressant, mais qui ne séduit pas encore les acheteurs. Pourquoi? C’est ce que Jimmy Méo et Samuel Lerate nous expliquent dans le RTLinfo13H.

Une borne dédiée au gaz naturel qui reste imperturbable ou plus imperturbée. Personne de s’y approche et personne de l’utilise.

Alternative aux carburants traditionnels, le CNG connaît un démarrage difficile en Belgique. Seuls 4500 véhicules l’utilise. La raison serait une méconnaissance du produit.

"Les gens confondent le LPG, qui est d’origine du pétrole » et le CNG, qui est une gaz naturel (qu’on utilise dans sa cuisinière). C’est un gaz dont les réserves sont assez importantes. Il y a encore 200 ans de gaz naturel et il peut fonctionner au biogaz", explique Emiliano Del Percio, responsable d’une concession automobile.

Autre frein, le manque de stations-services équipées. A peine six en Wallonie, il y a deux ans, elles sont aujourd’hui 120 en Belgique.

Beaucoup d’espoirs sont en fait placés dans ce gaz tant il peut séduire. Déjà moins cher à la pompe, il permet une baisse de consommation de 60% par rapport à l’essence. Une voiture équipée d’origine est même moins coûteuse qu’une diesel.


"Les garanties du constructeur restent valables"

L’autonomie bat largement l’électrique (jusqu’à 500km). Bien plus sûr que son cousin le LPG, il est d’ailleurs autorisé dans les parkings souterrains.

"L’avantage du CNG, c’est que par rapport aux autres voitures qui fonctionnent de manière écologique, c’est qu’elles sont accessibles financièrement", ajoute Emiliano Del Percio. "L’autre gros avantage est que le CNG se retrouve souvent dans des modèles d’usine donc les garanties du constructeur restent valables."

Deux millions de véhicules roulent dans le monde au CNG. La moitié en Italie, le pays producteur de gaz naturel compte plus de 1000 stations qui le proposent.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?