Rachel a survécu à la fusillade de Las Vegas et montre son impressionnante cicatrice:"J'étais l'un des cas les plus graves"

Elle arbore une nouvelle bague de fiançailles à son doigts et les félicitations affluent dans sa salle de séjour...Rachel, 26 ans, a été gravement blessée par 3 balles lors de la fusillade de Las Vegas qui a eu lieu à l'automne dernier. Assise à la table de sa salle à manger, Rachel évoque à nos confrères de CNN ce "massacre auquel elle pense tous les jours" et auquel elle a miraculeusement survécu.

Rachel assistait au concert de musique country avec des amis quand Stephen Paddock a ouvert le feu du 32ème étage de l'hôtel Mandalay Bay. Son petit ami, Morrow, n'était pas là. Il était en Italie où il venait d'atterrir pour participer à un voyage d'affaires. Il avait le "coeur léger" parce qu'il pensait proposer à Rachel de l'épouser dès son retour aux Etats-Unis.

Puis, éclate la fusillade. Rachel essuie 3 coups de feu. Trois balles transpercent son tronc: L'une touche l'aorte, la deuxième va se loger dans le foie et ses intestins sont également touchés.

Après s'être réfugiée dans la tente des secours grâce à deux de ses amis, Rachel demande à son amie présente de prendre son téléphone dans son sac et d'appeler son petit ami. "J'ai voulu l'appeler parce que je pensais ne pas survivre. Il m'a demandé si cela allait et je lui ai répondu que je ne savais pas. Nous nous sommes dits que nous nous aimions", se souvient-elle.

Le téléphone à peine raccroché, Morrow embarque dans l'avion pour retourner auprès de sa petite amie.

Autour du groupe de jeunes gens, des blessés graves affluent. Les gens sont paniqués. 

"Je pensais que j'allais mourir ou être paralysée. Mes amis n'arrêtaient pas de me demander si j'allais bien", pendant que certains compressaient ses blessures apparentes pour l'éviter de perdre trop de sang. "C'était le chaos. J'essayais de respirer", révèle Rachel.

Lors de son arrivée en ambulance à l'hôpital Sunrise de Las Vegas, les équipes des urgences trient les blessés.  "Ils ont dit que j'étais l'un des cas les plus graves", se souvient-elle. Et d'ajouter: "Personne ne pensait que j'allais m'en sortir".

"Ils ont appelé mes proches et leur ont demandé de venir le plus vite possible pour me faire leurs adieux parce qu'ils ne pensaient pas que j'allais survivre", confie la jeune femme. 

L'abdomen de Rachel est resté ouvert 3 jours pour pouvoir évaluer la guérison de ses différents organes. Après plusieurs opérations chirurgicales et plusieurs transfusion de sang, la jeune femme reçoit après 18 jours l'autorisation de rejoindre un centre médical de réhabilitation.

"Ma vie a changé d'un coup. Pourquoi nous? ", s'interroge la jeune femme, qui suit une rééducation physique intensive. "Pourquoi,moi, ai-je survécu?", se demande-t-elle tous les jours, encore traumatisée.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?