Fin de l'espoir pour les employés d'Océade: "Le directeur nous a réunis pour annoncer la date de fermeture"

"Suite au refus du consortium Neo et de la ville de Bruxelles, Océade fermera ses portes définitivement le 30 septembre 2018 au soir", nous a appris un individu, via le bouton orange Alertez-nous. L'annonce n'est pas une surprise mais la personne que nous avons rappelée, et qui est un employé du parc, conservait, comme ses collègues, une lueur d'espoir. Celle-ci s'est éteinte. "La fermeture du parc Océade était prévue pour cette année", admet l'employé, mais on souhaitait que cela soit prolongé une année de plus."

Jointe au téléphone, la direction a confirmé l'information, se refusant à tout commentaire: "L'information que le parc Océade fermera ses portes le 30 septembre 2018 est correcte. Pour le moment, il n'y a pas de commentaire possible" nous a-t-on déclaré. C'est ce matin, selon l'employé qui souhaite conserver l'anonymat, qu'elle en a avisé son personnel: "Tout le monde a été appelé, il y avait réunion avec directeur général", dit-il.


Le nouveau projet commercial Neo

Situé sur le plateau du Heysel à côté de Mini-Europe, le parc aquatique devait fermer ses portes à l'automne prochain en raison du projet Neo qui doit complètement transformer le site du Heysel. La direction, avertie en novembre 2016, regrettait amèrement cette fermeture. A l'époque, elle avait tenté "de mettre en évidence le succès du parc tout en se montrant ouverte à des transformations et même à des investissements supplémentaires au cas où il pourrait être intégré dans ledit projet Neo". En vain. En décembre 2016, un accord avait été signé, le parc aquatique bénéficiait d'un sursis de deux ans avant sa fermeture définitive et son démantèlement. L'accord prévoyait la prolongation d'Océade jusqu'en octobre 2018. Il n'y aura donc plus de sursis supplémentaire. La procédure Renaud est lancée, nous affirme l'employé. Océade emploie environ 67 travailleurs.


Le village Bruparck en cours de démolition

Océade n'est pas la seule victime de Néo. Si le parc Mini-Europe sera sauvegardé, le village Bruparck vient de voir sa destruction commencer. Les travaux de démolition des maisons du ont débuté en novembre dernier. 

Le projet Néo prévoit un complexe de cinémas exploité par Kinepolis, d'un parc d'attraction Spirouland et d'une cité des enfants, un parc ludo-pédagogique plus orienté vers les sciences.

A lire aussi

Océade proche d'un sursis de deux ans?
Bruxelles: l'attraction Mini-Europe ne sera pas détruite, sursis pour l'Océade

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?