Fausse alerte à la bombe à la centrale nucléaire de Tihange: "Les militaires ont quitté les lieux" (photos)

Un colis avait été considéré comme suspect à la centrale nucléaire de Tihange. Les militaires, la police et les démineurs se sont rendus sur place. Après analyse, il s'est avéré qu'il s'agissait d'une fausse alerte. Vers 18h, le périmètre a été levé. La centrale n'a pas été évacuée.

Des militaires ainsi que la police ont été aperçus devant la centrale nucléaire de Tihange. "Je passe tous les jours devant pour aller et rentrer du boulot, et c'est la première fois que je vois ça", commentait un témoin, après nous avoir joints via notre bouton orange Alertez-nous.

Selon notre journaliste Vincent Jamoulle, envoyé sur place pour le RTL INFO 19H, un colis livré à la centrale a été considéré comme suspect. "Les chiens reniflent tout ce qui entre à la centrale et pour ce colis-là, un chien a réagi de façon spécifique, a-t-il rapporté. Cela a déclenché une procédure"

En plus de la police et des militaires, les démineurs se sont donc rendus sur place. "On s'est fait doubler par deux équipes de démineurs", avait observé Thomas, un autre témoin. Néanmoins, la centrale n'a pas été évacuée. 

Vers 18h, le périmètre de sécurité a été levé. "Les militaires et la police ont quitté les lieux", observait notre journaliste sur place. Les analyses ont démontré que le colis n'avait rien de suspect.

tihange-2

tihange-4

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus