Dossier royal: le TOP 5 des capricieuses du Gotha

Comme chaque vendredi, notre chroniqueur royal Patrick Weber consacre son dossier royal aux personnalités du gotha. Cette semaine, il établit pour nous un classement audacieux des personnalités les plus capricieuses.


Meghan Markle : la duchesse capricieuse n°1

Une capricieuse chez les Windsor !

Samantha Cohen a donc décidé de démissionner. Après l’assistante personnelle, c’est au tour de la secrétaire et communicante de Meghan Markle de jeter le gant. Cette démission tonitruante serait intervenue après une énième et violente dispute avec sa patronne. Parmi le personnel, la duchesse de Sussex a même hérité d’un surnom peu flatteur, on l’appelle désormais la "duchesse difficile". La belle brune a toujours été une jeune femme capricieuse, capable de terribles crises de colère quand elle n’obtient pas ce qu’elle veut. Apparemment, son nouveau statut de duchesse n’a rien changé à son comportement.


Pippa : la petite sœur capricieuse

Son plus grand caprice ? Le sport !

Pippa Middelton a toujours adoré sa grande sœur Kate, mais elle a beaucoup souffert de sa position de cadette. Dès lors quand sa grande sœur est devenue duchesse de Cambridge et future reine d’Angleterre, la petite l’a eue un peu mauvaise. Elle voulait surtout réussir un mariage sans faute pour prouver qu’elle était à la hauteur. Et comme il n’y avait pas moyen de faire mieux que Kate, elle voulait au moins réussir un mariage très bling bling. Bref, trouver un homme assez riche (et patient) pour combler tous ses petits caprices. Ouf, James Matthews connaît bien sa femme et lui a même offert à domicile une salle de sport digne des meilleurs clubs de la capitale anglaise. Rien ne manque côté équipement et Pippa peut désormais transpirer chic, trendy et at home !

Letizia : la reine qui impose ses caprices

La reine n’aime pas qu’on lui dicte sa conduite.

Le personnel des palais à travers le monde entier vous le confiera toujours sur le mode de la confidence. La reine Letizia n’a pas un caractère facile. Elle ne se montre pas toujours aimable avec le personnel et manifeste des souhaits difficiles à exaucer. Qu’il s’agisse de ses vêtements, de sa coiffure ou de son alimentation, Letizia ne laisse jamais rien au hasard. Elle a le sourire rare et elle aime choquer. Quand elle arbore un décolleté vertigineux lors de l’anniversaire de la constitution espagnole, Sa Majesté sait qu’elle fera jaser. Quand elle de dispute avec sa belle-mère la reine Sofia en public, elle sait aussi que la polémique va enfler. Mais elle laisse dire… Letizia décide de ce qui lui plaît et tant pis si ça ne plaît pas.

Kate : Sage ou capricieuse ?

La duchesse de Cambridge n’est pas aussi effacée qu’on le pense.

Avec l’arrivée de Meghan, Kate Middleton est un peu passée au second plan. L’épouse du prince William a même gagné une image de duchesse sage et un peu boring… un brin ennuyeuse! Pour autant, Kate a toujours bien su ce qu’elle savait. Ses caprices concernent sa vie de femme (et de maman) par rapport à sa vie de princesse. Kate aime son job mais elle regrette parfois sa vie de jeune fille rangée de la gentry britannique. Elle n’a pas toujours envie d’être dans la lumière et préfère parfois le calme de la campagne aux courbettes de la cour. Kate aime le luxe des cottages et la volupté des soirées entre amis de la bonne société. William a parfois fort à faire pour lui rappeler qu’être future reine d’Angleterre ne lui donne pas seulement des droits mais aussi des devoirs.

Paola : la dolce vita de la dolce Paola

Qui n’aime pas le farniente ?

Quand Albert II monte sur le trône en 1993, les critiques se concentrent sur Paola. On reproche à la nouvelle reine ses années de jeunesse, sa nonchalance supposée et ses petits caprices. Un peu comme si cette fille d’Italie n’avait jamais réussi à s’accommoder des rigueurs de notre pays nordique. Paola aime le soleil, la mer, les bons petits plats et la culture. Elle manifeste parfois son impatience en public et somnole pendant des cérémonies officielles. En accompagnant le roi Albert II tout au long de son règne, Paola va pourtant montrer un autre visage, en s’impliquant notamment dans des causes qui lui sont chères comme la défense de l’enfance ou la culture. En devenant reine, la princesse a aussi changé d’image. Mais Paola restera à jamais l’icône d’une certaine dolce vita qui appartient désormais à notre histoire.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?