Les 3 candidats belges de Top Chef à l'heure des confidences: TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR à l'aube de la saison 10 (vidéos)

Nous avons rencontré les 3 candidats belges de cette dixième saison de Top Chef qui débute.

Il y a Ibrahim, ingénieur de formation piqué par le virus de la cuisine. Il y a Paul, à la tête de 2 restaurants à seulement 28 ans. Et il y a Sébastien, qui a fait ses armes dans les restaurants étoilés de la région namuroise avant de se lancer dans le home cooking. Tous les trois ont de sérieux atouts au moment d'entrer dans le plus grand concours culinaire de France et de Belgique. 


Ibrahim, 33 ans, et l'amour des produits de saison

Ibrahim, c'est la belle histoire du concours. Le candidat s'est lancé dans des études en polytechnique il y a une dizaine d'années, dans le but de devenir ingénieur. Mais un job d'étudiant dans les cuisines d'un restaurant va changer sa vie. "J'ai été piqué, j'ai aimé l'ambiance, très stricte, le côté militaire, la hiérarchie, le respect… J'ai aimé et c'était parti pour la vie de cuisinier", raconte-t-il. 

Il a ensuite commencé à apprendre le métier dans différents établissements. "Je suis quelqu'un qui aime bien lire et pendant les pauses, je prenais des bouquins de cuisine", raconte-t-il. Il faisait des essais sur base de ce qu'il avait lu et très rapidement, il s'est rendu compte qu'il devait aller plus loin dans son apprentissage. Il fait alors l'école hôtelière et écoute les conseils d'un chef qui veut l'envoyer dans les cuisines d'un grand restaurant. Villa Lorraine, Dinner in the sky avec Alexandre Dionisio, le chalet de la forêt, le Bozar… Ibrahim a fait ses armes avec "la crème de Bruxelles" comme il dit.  

Ce qu'il préfère ? La cuisine de saison : "Ce que propose la nature, ce que propose la saison". Au Chalet de la Forêt, Ibrahim s'amusait à aller choisir les légumes directement dans le potager pour les cuisiner. "Y'a pas mieux que de travailler saison, frais, minute, lance-t-il. Pourquoi aller chercher un produit au bout de la terre lors qu'en Belgique, on a plein de produits très intéressants à travailler."


Paul, ou l'envie de bousculer la routine

À 28 ans, Paul a déjà ouvert deux restaurants à Bruxelles, avant de décider d'en fermer un des deux pour se consacrer à La Guinguette en ville. Il a fait l'école hôtelière puis a travaillé dans quelques restaurants avant de décider très rapidement d'ouvrir son propre resto, avec sa maman, il y a à peu près 5 ans. "C'est un peu le rêve de chaque cuisinier", confie-t-il. Mais il ne veut pas rentrer dans la routine car le jeune chef a des projets et des idées plein la tête.

L'aventure Top Chef est arrivée à un moment de sa vie où il avait besoin d'une remise en question. "J'étais un peu dans une période de ma vie où je ne savais pas trop ce que je voulais faire (…) J'avais besoin d'un petit coup de pied au cul", confie-t-il. Même s'il prend ce concours très au sérieux, ce n'est pas avec un esprit de compétition qu'il a abordé Top Chef : "Je sais que ça ne peut que m'apporter des bonnes choses", lance-t-il encore.


Sébastien, 30 ans, le chef namurois qui cuisine chez vous

Le Namurois du concours a fait ses armes dans les cuisines des restaurants étoilés de Namur, mais aussi chez Yves Matagne, et également chez Nuance, à Duffel, un 2 étoiles. Le jeune chef a beaucoup appris avant de lancer sa propre affaire : du home cooking. Le chef va cuisiner directement chez des particuliers.

"Beaucoup de gens ne vont pas au restaurant parce que ça coûte très cher, et moi je voulais apporter aux gens ce côté gastronomique chez eux", confie Sébastien. Il n'aime pas la distance entre le chef et les clients qu'on peut parfois percevoir dans un restaurant gastronomique : "Je discute avec les gens, donc il y a une autre atmosphère, et les gens sont plus décontractés".

Le Namurois aime tout cuisiner, mais son avantage dans le concours réside peut-être dans son goût prononcé pour la pâtisserie. "Les gens pensent qu'à la base, je suis pâtissier et c'est un très gros avantage : beaucoup de cuisiniers ne savent pas le faire", note-t-il. Un petit plus qui fera la différence dans Top Chef ?

Pour le savoir, rendez-vous dès lundi, 20h15, sur RTL TVI.

Gwendeline Delieux

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?