Dossier royal: Tout ce que vous ne devriez pas savoir sur le gotha… (mais on vous le dit quand même !)

Cette semaine dans son dossier royal, Patrick Weber, chroniqueur royal RTL, nous révèle quelques indiscrétions ... royales!

Chez les têtes couronnées aussi, parfois, il y a des sales caractères et du crêpage de chignon... la preuve!

Pippa ne veut pas entendre parler de Meghan 

Alors qu’elle s’affaire aux derniers préparatifs de son mariage, Pippa Middleton est bien décidé à poser ses conditions. Paradoxalement, l’ancienne demoiselle d’honneur qui avait détourné l’attention sur elle lors du mariage des ducs de Cambridge est bien décidée à ne pas connaître la même mésaventure. Si Kate sera bien présente à la noce, elle devrait y tenir un rôle discret. Qu’on se le dise, la vraie star du jour sera Pippa et personne d’autre !

Et ce n’est pas tout, Pippa a personnellement veillé à ce que les invités qui souhaitent venir avec un accompagnant soient mariés ou fiancés. En clair : pas de bague, pas d’entrée ! Une manière protocolaire mais efficace de barrer la route à Meghan Markle dont la relation n’a pas encore été officialisée. Pippa n’a rien contre Harry (ils sont même très copains) mais elle ne veut pas que la petite amie officieuse la plus célèbre du monde concentre toute l’attention le jour de ses noces!

1

Harry a failli péter un câble

C’est la première fois que le prince Harry se confie avec autant de franchise sur la mauvaise passe qu’il a traversée après la mort de sa mère. Il explique à quel point il failli déraper et sombrer dans la dépression. Ce passage s’est révélé très long dans sa vie et aujourd’hui enfin, il peut enfin en parler avec détachement.

On est loin de l’image du prince fort en gueule. Harry est fragile et il ose le dire. C’est d’autant plus important qu’il s’est investi dans la lutte pour la santé mentale des plus jeunes. Il n’hésite pas à reconnaître qu’il a eu besoin d’aide de professionnels pour s’en sortir. Sa confession a valeur d’exemple dans un monde qui considère souvent ces questions comme taboues.

Reporters_24042078

La princesse perturbée du Japon

La nouvelle a fait l’effet d’un véritable buzz au Japon. La princesse Aiko entre à l’école supérieure… et elle a le sourire ! Il faut dire qu’à 15 ans, la fille du prince héritier Naruhito et de son épouse Masako n’a pas toujours eu la vie facile. Prisonnière du palais impérial, elle a été confrontée à la longue maladie de sa mère qui souffre d’une profonde dépression. Cette dernière n’a jamais supporté de devoir renoncer à sa carrière professionnelle pour voir sa vie régentée de main de fer par la puissante agence impériale.

La princesse Masako a été (notamment) critiquée pour ne pas avoir donné d’héritier mâle à la couronne. Elle n’a eu « qu’une » fille, ce qui, aux yeux des plus conservateurs, fait figure de faute grave. Le poids de ces reproches, Aiko le porte sur ses épaules à tel point qu’elle a été obligé d’être hospitalisée il y a quelques mois pour une grosse fatigue. Mais aujourd’hui, tout va mieux et une nouvelle vie semble s’offrir à la princesse triste. C’est tout le bonheur qu’on lui souhaite !

Reporters_23326874

Maximà a un sacré caractère

Sympathique Maximà ? Oui, mais pas que… Personne ne vous le dira de manière ouverte mais il faut reconnaître que Maximà sait y faire quand il s’agit d’imposer ses vues. Dans une monarchie qui connaît une longue tradition féminine, le girl power a de beaux bonjours devant lui.

Bien sûr, l’épouse du roi des Pays-Bas est toujours souriante mais elle a une poigne de fer et Sa Majesté ne laisse rien au hasard. Qu’il s’agisse du choix de ses tenues, de l’éducation de ses enfants ou de son agenda, Maximà mène son petit monde à la baguette. Et si elle n’outrepasse pas son rôle constitutionnel, beaucoup estiment qu’elle partage son règne clairement avec son mari. Bref, c’est une couronne pour deux ! Tout le contraire du défunt époux de la reine Beatrix le prince Claus qui était toujours resté dans l’ombre, condamné au silence et sombrant peu à peu dans une profonde dépression. Aux Pays-Bas, ce sont les femmes qui ont le dessus ! Mais chuut, ceci restera entre nous…

Reporters_23944898

Elle va pourrir la vie de Meghan Markle

Elle est devenue le cauchemar de Meghan cette fameuse Samantha Grant. La demi-sœur de la petite amie du prince Harry est bien décidée à lui pourrir la vie. Agée de 52 ans, elle prétend en savoir beaucoup sur l’actrice qui rêve de devenir princesse. Elle la décrit comme superficielle et égoïste. Et bien sûr, arrogante… n’en jetez plus… on a compris ! 

En plus, elle n’est pas avare en confidences : « La famille royale serait consternée par ce qu'elle a fait à sa propre famille. La vérité tuerait sa relation avec le prince Harry, il ne voudrait plus sortir avec elle en raison du mauvais jour sous lequel elle serait exposée au public. Je suis certaine qu'Harry et sa famille ne voudraient plus avoir affaire à elle après cela. » Si ce n’est pas une menace, cela y ressemble beaucoup ! « Hollywood l'a changée. Je crois que son ambition, c'est de devenir une princesse. Elle en rêvait quand on voyait la famille royale à la télé. Elle a toujours préféré Harry, elle aime bien les roux ». Cerise sur le gâteau, la sœur rancunière promet un livre dans lequel elle livrera sa vérité et qui ne fera pas plaisir à Meghan. Ça, on s’en serait douté…

Reporters_22952727

Patrick Weber, chroniqueur royal RTL. Retrouvez-moi tous les soirs dans "On refait le monde" sur Bel RTL à 19 heures et dans "Quelle Histoire !" le week-end sur Bel RTL.

 

Reactions

En ce moment sur RTL people

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus