Les plus gros agents de joueurs du pays créent leur fédération: "Nous voulons aller plus loin que les règles actuelles" (vidéo)

Jesse De Preter, futur président de la Belgian Federation of Football Agents (BFFA) au micro de nos journalistes Corentin Simon et Damien Loumaye.

Près de deux mois après l'éclatement du scandale dans le football belge, certains des plus gros agents belges ont décidé de s'unir pour créer une association, la Belgian Federation of Football Agents. En cette période sombre pour notre foot, c'était nécessaire selon Jesse De Preter, futur président de cette BFFA. "Absolument", s'exclame-t-il au micro de nos journalistes Corentin Simon et Damien Loumaye. "Avec ce scandale, il y a eu un grand débat social et politique. Si on veut participer à ce débat, il faut s'organiser pour ne pas parler individuellement. Il faut montrer qu'on est organisé de manière professionnelle dans notre secteur et ainsi participer à ce débat, et pouvoir se tourner vers les autorités et les différentes associations belges de football".

Des conditions d'admission à remplir

Parmi les fondateurs figurent Jesse De Preter, Nenad Petrovic, Gunter Thiebaut, Didier Frenay, Christophe Henrotay, Kismet Eris, Patrick De Coster, Alain De Nil, Jorge Vidal... "Nous essayons de regrouper le plus grand nombre d'agents possible. C'est ouvert à tout le monde, à celui qui remplit les conditions d'admissions de membre. Ce n'est pas à nous d'obliger à un agent de faire partie de notre association. Réunir tout le monde est impossible. Ce sont d'ailleurs les agents qui ont pris l'initiative. Les conditions d'admission? Il y a des règles assez strictes dans nos statuts. Il y aura un règlement d'ordre intérieur qui va permettre à l'association de mettre des conditions qui sont toutes fixées sur l'éthique, le respect de la loi, le respect des normes comptables, la transparence. Il faut aussi avoir une certaine expérience et un certain niveau de compétences. Il faut remplir toutes ces conditions", indique Jesse De Preter qui est l'agent du sélectionneur des Diables Rouges, Roberto Martinez.

"Mettre un vrai système en place"

Pourtant, des règles existent déjà. Elles ont été mises en place en 2015 par la FIFA, la fédération internationale de football. "Un des points très importants de notre programme est de trouver un accord avec la Pro League et l'Union belge sur les modalités d'un transfert. Qu'est-ce qu'un agent peut faire? Quel statut? Quel niveau de transparence doit-il avoir? On veut aller le plus loin possible. On veut que ce soit clair pour le joueur et pour le club. De quel mandat dispose l'agent? Agit-il pour le joueur? Pour le club? Ca doit être clair dès le début. L'agent doit respecter certaines règles vis à vis de son client. Combien il sera payé. Et combien? Comment sa commission sera-t-elle structurée? Qui va payer qui? Ca doit être publié en toute transparence et en toute clarté pour le joueur. Oui, il y avait déjà des règles imposées par la FIFA depuis avril 2015 mais ni les clubs ni les agents ne les respectaient à la lettre. Pourquoi? Parce que c'était difficile de sanctionner. Nous on veut vraiment mettre un système en place. C'est en renforçant les règles qu'on va les faire respecter. Nous on veut aller plus loin que les règles actuelles", conclut Jesse De Preter.

Invité du RTLinfo 13h, Nenad Petrovic en a parlé plus longuement:

RTLSport avec Corentin Simon et Damien Loumaye

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?