Pour reporter un match, un club de football irlandais simule la mort d'un de ses joueurs

En manque d'effectif, le club amateur du Ballybrack FC, dans la banlieue sud de Dublin ne pouvait pas assurer son match de samedi. Plutôt que de déclarer forfait, les dirigeants ont décidé de faire croire à la mort d'un des joueurs, Fernando Nuno La-Fuente, pour reporter le match.

Une mort tragique, une minute de silence en hommage... et un défunt qui finalement refait surface, bien vivant: la supercherie orchestrée par un dirigeant d'un club de foot irlandais, le week-end dernier, provoque la consternation dans le pays.

Se disant dévasté par la mort le vendredi matin d'un de ses joueurs dans un accident de moto, le club amateur de Ballybrack à Dublin a demandé à reporter son match le week-end passé.

Demande acceptée par la ligue en pareilles circonstances, qui organise même une minute de silence sur tous les terrains où se jouent les autres matchs.

Un moment immortalisé par le club des Liffey Wanderers qui poste sur Facebook une photo de l'hommage avant son match, accompagnée d'un message exprimant sa "sincère compassion" avec l'équipe du disparu.

En soutien, la ligue de Leinster va jusqu'à publier lundi un message de condoléances dans un journal irlandais... sauf que Fernando Nuno La Fuente, le joueur de Ballybrack supposé être mort, est bien vivant.

"C'est vraiment extrême de faire ça pour reporter un match", commente stupéfait le président de la ligue amateur de Leinster, David Moran, auprès de la chaîne de télévision irlandaise RTE.

RTLSport avec AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?