Histoire incroyable en Angleterre: un entraîneur reconnaît avoir espionné ses adversaires depuis 20 ans (vidéo)

Leeds a augmenté son avance en tête du Championship, la D2 anglaise, après sa victoire 2-0 devant Derby, vendredi, mais son entraîneur Marcelo Bielsa a reconnu avoir fait espionner son adversaire avant la rencontre et présenté ses excuses, tout en avouant avoir recours à cette pratique depuis 20 ans.

"C'est vrai qu'il y avait quelqu'un de Leeds United. La responsabilité m'incombe. Que ce soit légal ou non, juste ou injuste, je reconnais que (l'entraîneur de Derby) Frank Lampard et (son club) peuvent estimer que ce n'était pas la bonne chose à faire", a reconnu le technicien argentin, qui a avoué qu'il n'avait "pas demandé la permission à Leeds United".

Un peu plus tôt, Derby avait publié un communiqué signalant la présence d'un intrus "se conduisant de manière suspecte", jeudi dans son centre d'entraînement pendant les préparatifs du match.

Bielsa, qui a dirigé les sélections d'Argentine et du Chili ainsi que bon nombre de clubs européens, prétend avoir eu recours au même procédé durant les entraînements des formations adverses pendant presque 20 ans. Selon lui, tout avait démarré lors des qualifications de l'Argentine pour le Mondial-2002.

"Sans chercher à trouver une justification quelconque, j'avais eu recours au même procédé lors des qualifications de l'Argentine au Mondial", a-t-il ajouté dans une interview à Sky Sports.


Lampard: "Il y avait quelqu'un dans le buisson"

Lampard est persuadé que Leeds devait être sanctionné s'il était avéré que Bielsa avait fait espionner ses adversaires tout au long de la saison.

"Il l'a reconnu, alors c'est facile à traiter. Cela revient à la Ligue de s'occuper de l'affaire. Visiblement, cela ne concerne pas que Derby County. L'autre jour, avant notre défaite 4-1 lors de notre premier match face à eux, il y avait quelqu'un. Leeds peut vous battre 4-1 parce qu'ils ont une équipe fantastique. Mais il y avait quelqu'un dans le buisson", s'est emporté Lampard.

"A mon avis, ce n'est pas bien sur le plan sportif. Si j'ai l'opportunité d'aller dans un autre pays, je me renseignerai pour m'informer de la pratique dans ce pays et je la respecterai. Cela a perturbé notre préparation", a conclu Lampard.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?