La grève chez Ryanair se poursuit aujourd'hui: plus de 100 vols supprimés à Charleroi et Brussels Airport

La grève chez Ryanair se poursuit aujourd'hui: plus de 100 vols supprimés à Charleroi et Brussels Airport

Une grève des pilotes de la compagnie aérienne à bas coûts touche plusieurs pays européens vendredi, dont la Belgique. Les pilotes exigent de meilleures conditions de travail et l'application du droit du travail du pays dans lequel ils opèrent.

En Belgique, 82 vols ont été supprimés à l'aéroport de Charleroi et 26 à Brussels Airport, touchant 14.000 passagers. Ces derniers se sont vu offrir un vol alternatif ou un remboursement.

"C’est assez calme dans l’aéroport de Charleroi ce matin, mais il y a deux grandes différences avec un jour d’été habituel. D’abord, il n’y a pratiquement pas de panneaux d’affichage Ryanair au checking bagage, or la majorité des vols de la compagnie au départ de la Belgique se font ici à Charleroi", explique notre journaliste Camille Mathoulin.

"Les pilotes restent assez discrets"

"Deuxième chose peu habituelle, c’est la présence des pilotes dans le hall d’entrée de l’aéroport et non dans le cockpit de leur avion. Ils sont une vingtaine en chemises blanches et craves noires, sans signes d’appartenance à la compagnie, à part une petite pancarte qu’ils portent tous autour du cou et sur laquelle il est inscrit "Ryanair must change" (traduction: "Ryanair doit changer"). Ils restent assez discrets et ne vont pas parler aux gens qui entrent dans le hall. Des passagers qui ne sont pas très nombreux dans le terminal 1 de Charleroi", ajoute notre journaliste.

Il ne s'agit pas de la première grève qui touche Ryanair cet été qui aura été tendu d'un point de vue social. Plusieurs pays et catégories de personnel se sont en effet déjà croisé les bras. Fin juillet, le personnel de cabine belge avait ainsi mené une grève pendant deux jours, touchant 23.000 passagers.

ryanair2

Photo de notre journaliste Camille Mathoulin

C'est cette fois au tour des pilotes d'arrêter le travail en Belgique, en Allemagne, en Irlande, aux Pays-Bas et en Suède. Le personnel de cabine n'a pas été invité à se joindre à l'action, les syndicats estimant qu'il s'est déjà suffisamment exposé avec la grève des 25 et 26 juillet. Il leur est toutefois demandé d'apporter leur soutien lors du sit-in organisé à l'aéroport de Charleroi ce vendredi.

Aucun signal n'est encore parvenu de la direction pour répondre aux demandes du personnel. Bien au contraire, elle a même tenté d'étouffer la grève dans l'œuf aux Pays-Bas en intentant une action en référé, en vain. Si aucune concession n'est opérée, de futures actions ne sont pas à exclure.

ryanair

Photo de notre journaliste Justine Roldan Perez

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?