"On est dimanche, il faut attendre lundi": Etienne n'apprécie pas la réponse du service clientèle de Proximus et se pose des questions

"On est dimanche, il faut attendre lundi": Etienne n'apprécie pas la réponse du service clientèle de Proximus et se pose des questions

Plus d'infos sur Proximus

Les zones rurales wallonnes sont assez nombreuses, surtout dans le sud de la région. La vie est plus paisible, l'air plus respirable et les routes moins encombrées, mais il y a un grand désavantage: la qualité de l'accès au réseau de télécommunications. Or, il est désormais nécessaire pour la télévision en haute définition et l'internet à haute vitesse, qui sont pratiquement devenus indispensables aux citoyens actifs, aux familles, etc.

Etienne (nom d'emprunt car notre témoin a une image publique dans la région) habite Recht, un patelin de la commune de Saint-Vith, dans les cantons germanophones. Il nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous car cette année, c'est déjà la "3e panne Proximus". Etienne a besoin d'accéder à internet "pour des raisons professionnelles également".

Des pannes qui durent "parfois plusieurs jours" pour une raison bien particulière, d'après notre témoin.

"Je n'ai pas aimé la réponse" du service clientèle

"L'opératrice m'a répondu: 'Oui, c'est un problème technique de notre côté, dans votre région, mais on est dimanche, on est en vacances et il faudra attendre lundi'. Je n'ai pas aimé cette réponse", qui prouve, selon lui, que sa région est délaissée au niveau des interventions de réparation.

Et d'après lui, Proximus profite du manque de concurrence. "Elle m'a dit alors que si je n'étais pas satisfait du service, je pouvais changer de fournisseur".

Hélas, et nous l'avons vérifié, il n'y a effectivement que le câble téléphonique de Proximus qui permet un accès à internet à Recht. Le réseau de Voo y est archaïque et "on a juste droit à la télévision basique, pas d'internet". Dès lors, Etienne se pose des questions: "où sont les effets de l'ouverture des réseaux à la concurrence annoncée depuis des années par les politiques, on n'a toujours pas le choix, en fait".

Proximus: "Selon l'importance des travaux, on intervient parfois le dimanche "

Les deux problèmes rencontrés par Etienne sont-ils acceptables ?

Le premier concerne le manque de concurrence. On en a déjà parlé avec le cas de Jordan: les zones très rurales sont problématiques en Wallonie. Il y a trop peu d'habitants au kilomètre carré et certains hameaux ou certains villages sont peu ou très mal desservis en télécommunications, car les investissements nécessaires ne seraient jamais rentabilisés par les abonnements. Des solutions sont en test du côté de Proximus, et un mélange câble/5G pourrait résoudre le problème, mais on n'y est pas encore. En attendant, en effet, des milliers de Wallons doivent se contenter de ce qui existe, et on ne peut pas contraindre Voo à couvrir 100% de la population. Malgré l'implication de certains bourgmestres, rien n'y fait...

Par contre, en ce qui concerne les interventions de Proximus en cas de panne le week-end, c'est plus nuancé. "Tout dépend du problème, de la panne. Dans certains cas, bien sûr qu'on intervient le week-end et le dimanche, et on travaille même parfois 24h/24, au finish", nous a expliqué Haroun Fenaux, le porte-parole de l'opérateur. On l'a compris, les interventions le dimanche concernent de gros soucis techniques au niveau d'une cabine ou d'un relais, qui privent des centaines de foyers d'un accès au réseau. "On n'interviendra pas le dimanche au niveau d'une installation chez un client, par exemple, c'est vraiment uniquement pour les grosses urgences".

Mathieu Tamigniau

A lire aussi

Equipé du même modem VOO pendant 14 ans, Philippe doit négocier pour en avoir un nouveau: "J'aurais dû faire pisser mon chien" Alexis achète sur 2ememain un iPhone lié à l'abonnement Proximus de quelqu'un d'autre: que risque-t-il? Pour les clients Voo Mobile, les frais de roaming n'ont PAS disparu: "Est-ce bien légal?" se demande Jenny Thierry emménage dans un logement neuf à Bonneville et constate que sa connexion internet plafonne à 4 MBps: "Suis-je un citoyen de seconde zone ?"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?