"Le mazout de chauffage augmente alors que l'essence et le diesel restent stables", se demande Gianfranco: voici l'explication

L'évolution du prix des produits pétroliers est une affaire assez complexe. Variation de la production et des stocks dans les pays producteurs de pétrole, situation géopolitique dans certaines régions du monde, taux de change euro-dollar, ajustement de l'offre et de la demande, etc…

Impossible de prévoir avec exactitude si les prix vont baisser ou augmenter. Mais la question que se pose Gianfranco est différente. "Pourriez-vous m'expliquer pourquoi le mazout de chauffage n'arrête pas d'augmenter alors que l'essence et le diesel restent stable ?", nous a-t-il demandé via le bouton orange Alertez-nous.

Nous avons regardé les derniers chiffres et en effet, les évolutions sont différentes.

Le 19 juillet 2018, un litre de gasoil de chauffage coûtait maximum 0,677€. Il est aujourd'hui à 0,744€, soit une augmentation d'environ 10%.

Entre ces deux mêmes dates, le prix maximum d'un litre d'essence est passé de 1,477€ à 1,528€, soit une augmentation d'environ 3%.

prix

Comment l'expliquer ?

Nous avons demandé à un expert d'expliquer cette différence dans l'évolution des prix.

"Le marché des carburants (transport) et combustibles (mazout de chauffage) sont des marchés très différents", nous introduit Jean-Benoît Schrans, responsable de la communication de la Fédération Pétrolière Belge.

L'essence est plus chère que le mazout de chauffage principalement à cause des accises (un montant fixe prélevé par l'Etat) qui sont beaucoup plus grandes pour l'essence.

Les autres différences qui peuvent apparaître entre les deux types de carburant résident dans leur consommation et leurs coûts d'acheminement (vers la citerne du particulier dans le cas du mazout). C'est là que les prix évoluent différemment comme a pu le constater Gianfranco. Et la raison est d'ordre saisonnier. "A l'approche de l'hiver, la demande augmente" au niveau du mazout de chauffage, alors qu'elle reste stable au niveau de l'essence. Les prix maximum augmentent donc d'un côté et pas de l'autre.

Enfin, rappelons la décomposition du prix d'un litre d'essence ou de mazout: 

prixx

Mathieu Tamigniau

A lire aussi

Failles dans le Fonds Social Chauffage? "Des gens en bénéficient alors qu’ils n’en ont pas besoin" accuse Guillaume

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?