Peste porcine: de nouveaux pays imposent un embargo sur le porc belge

Peste porcine: de nouveaux pays imposent un embargo sur le porc belge

Le nombre de pays qui suspendent leurs importations de porc belge va crescendo après la découverte de cinq cas de sangliers infectés par la peste porcine africaine sur le territoire de la commune d'Etalle, en province du Luxembourg. Après la Corée du Sud, la Chine, Taïwan, la Biélorussie, le Mexique et les Philippines, trois autres pays ont annoncé un embargo sur la production belge, annonçait mardi après-midi l'Afsca. Le ministre de l'Agriculture Denis Ducarme confirme pour sa part mercredi le nombre de 11 pays hors Union européenne.

"C'est un processus très dynamique", explique le porte-parole de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), Jean-Sebastien Walhin. "Les pays tiers prennent des mesures de précaution", bien qu'aucun cas officiel n'a été avéré parmi les porcs d'élevage. La maladie était déjà présente dans huit pays d'Europe de l'Est (Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie), en Russie et en Chine avant d'atteindre la Belgique. "On s'attendait tous à ce que le virus se propage", acquiesce M. Walhin.

"La crise n'est pas facile à gérer car il s'agit d'un écosystème vivant." Un sanglier peut en effet parcourir une centaine de kilomètres au cours d'une journée. D'application depuis lundi, la délimitation en Wallonie d'un périmètre de sécurité de 63.000 hectares, assortie d'une interdiction d'y circuler, vise à maintenir les sangliers potentiellement infectés dans une même zone. "Effrayés par des promeneurs, les animaux pourraient se disperser", explique Jean-Sebastien Walhin.

Afin d'éviter la propagation du virus, une action coordonnée des différents ministères est essentielle, souligne l'Afsca. Le Docteur Myriam Logeot, experte vétérinaire auprès des directions "Santé animale" et "Relations internationales" de la DG Politique de contrôle de l'agence, assure le lien entre l'Agence et les autres entités impliquées (cabinets ministériels, Commission européenne, États membres voisins, etc.).

A lire aussi

3 nouveaux cas de peste porcine confirmés en Wallonie: "Ce n'est pas une surprise, on en aura d'autres" Les chasseurs regrettent l'interdiction de nourrissage suite à la peste porcine: "Les sangliers vont partir dans les campagnes" La filière 'bois', victime inattendue de la peste porcine: "J'ai bien peur que certains ne s'en sortent pas" Peste porcine: le gouverneur de la province lance un appel à la population locale Peste porcine: un éleveur en province de Luxembourg obligé d'euthanasier 400 porcelets

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?