Il poignarde son frère à Ottignies et écope d'une peine de deux ans de prison avec un sursis

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné par défaut vendredi Abdelhamid Z., un habitant d'Ottignies né 1969, à deux ans d'emprisonnement avec un sursis pour la moitié, et à une amende de 8.000 euros assortie d'un sursis pour ce qui excède 800 euros. Le 13 décembre 2017, alors qu'il était sous l'influence de l'alcool et de la cocaïne, l'homme s'est disputé avec son frère et lui a porté plusieurs coups de couteau. Lorsque la police est intervenue, il s'est enfermé chez lui et a reçu avec une masse en caoutchouc les agents qui ont défoncé la porte de son logement.

Le jour des faits, le prévenu qui a déjà été condamné à plusieurs reprises par les juridictions répressives venait de recevoir un billet d'écrou le priant de se présenter en prison pour y subir une nouvelle peine. Avant de s'exécuter, il a consommé de la cocaïne et de l'alcool et, sous l'effet de ce mélange, il s'est disputé avec son frère, qu'il est allé chercher devant une école de devoirs. Tous deux sont rentrés dans l'appartement d'Abdelhamid Z. mais la dispute a dégénéré et le prévenu a pris un couteau à steak. Il a porté trois coups à son frère: un au visage qui l'a touché à proximité de l'oreille gauche, et deux à la cuisse. Le blessé a pu s'enfuir pour appeler la police mais à l'arrivée des agents, l'Ottintois s'était enfermé chez lui. Lorsque les forces de l'ordre ont défoncé sa porte, elles ont été confrontées au suspect qui tenait une masse en caoutchouc.

Pour fixer la hauteur de la peine qu'il veut dissuasive, le tribunal a notamment pris en compte l'extrême gravité des faits, les nombreux antécédents du prévenu et le potentiel de violence et de dangerosité de celui-ci.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?