La peste porcine fait une victime collatérale étonnante: le sapin de Noël

Plus d'infos sur Sébastien Prophète

Victimes collatérales de la peste porcine, les producteurs de sapins de Noël constatent que de nombreux clients annulent leur commande par crainte que les sangliers ne les aient contaminés. 1 à 2% du marché wallon serait impacté.

RTL info a rencontré un producteur de sapin qui n'en revient: trois clients, des jardineries dans le Brabant wallon et en France, ont annulé leur commande. "De ce qu'on entend, ils craignent une éventuelle déjection de sanglier sur un sapin, et que dans une fleuristerie, le virus s'y trouve", nous a expliqué Jonathan Rigaux, président de l'Union ardennaise des pépiniéristes.

Mais les producteurs ne comprennent pas. Peu de parcelles se trouvent dans la zone touchée par le virus, et surtout, la peste africaine n'est pas transmissible à l'homme…

"Le fait d'attribuer un risque sanitaire aux sapins de Noël, c'est une réaction infantile, et pas du tout professionnelle".

Au final, vu la sécheresse et la moindre production cette année, cette petite baisse de la demande n'aura pas d'impact sur les producteurs. "Mais c'est dommage d'avoir cette discussion, car les gens devraient s'informer au préalable".

Rappelons que 85% des sapins des 5 millions de sapins produits en Wallonie sont exportés.

Mathieu Tamigniau

A lire aussi

Deux collaborateurs d'une association victimes de menaces de mort: à cause de leur position sur la peste porcine?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?