Le réseau RER est terminé en Flandre alors qu'il traîne en Wallonie: voici l'explication

Un nouveau tronçon à quatre voies entre Bruxelles et Denderleeuw a été officiellement inauguré mercredi matin par le Premier ministre Charles Michel, le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot et les CEO de la SNCB et d'Infrabel Sophie Dutordoir et Luc Lallemand. Mise en service le 9 décembre prochain lors de l'application du nouveau plan de transport de la SNCB, cette infrastructure clôt les travaux du RER en Flandre, terminés à 99%. Il ne reste plus que quelques opérations techniques à réaliser à la frontière entre la Flandre et Bruxelles, selon Infrabel, gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge.

Avec cette mise à quatre voies d'un tronçon de 15 kilomètres entre Anderlecht et Lombeek-Sainte-Catherine (Ternat, Flandre orientale), la ligne 50a, la plus fréquentée du pays, voit sa capacité augmenter. Ce chantier représente un investissement de 540 millions d'euros. Les travaux ont débuté en avril 2008. Fin janvier 2016, les deux nouvelles voies, dédiées au trafic RER entre Bruxelles et Denderleeuw étaient réalisées (ligne 50C).

En Wallonie, les travaux vont (enfin) reprendre

Si cela traînait en Wallonie, c'est notamment parce que des riverains étaient allés en justice pour s'opposer à certains chantiers. Mais tout semble rentrer dans l'ordre. Les permis d'urbanisme non encore décernés et qui empêchaient la reprise des travaux de mise à quatre voies de la ligne 124 Bruxelles-Nivelles le seront finalement en janvier prochain, annonce mercredi le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot. Le premier tronçon RER vers le Brabant Wallon devrait être opérationnel en 2025 vers Ottignies. La mise à quatre voies de la ligne vers Nivelles devrait être inaugurée en 2031.

Les travaux du RER vers Ottignies avancent bien, estime le CEO d'Infrabel Luc Lallemand. Ceux-ci ont repris le 28 mars dernier. "Les travaux y sont plus aisés à réaliser car la base de la ligne est déjà placée." Pour la ligne 124 Bruxelles-Nivelles, les travaux devraient donc reprendre en janvier prochain. Ceux-ci devraient durer plus longtemps car le travail de génie civil n'a pas encore été réalisé. Infrabel évoque donc toujours la date de 2031 pour son inauguration.

A lire aussi

"Les Wallons doivent brosser devant leur porte": le ministre Bellot dénonce l'attitude des communes wallonnes concernant le RER
Les travaux du RER wallon redémarrent enfin: on nous promet les premiers trains d'ici 2024 et la fin des travaux en 2031

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?