Comportements dangereux filmés sur un chantier le long de la N90: que risquent les chauffards? (vidéo)

Nous avons soumis les images, envoyées via le bouton orange Alertez-nous, à Benoît Godart, le porte-parole de Vias, l’institut en charge de la sécurité routière.

Sur les images filmées au moyen d’une caméra embarquée (dashcam), on distingue clairement un premier véhicule qui dépasse notre témoin à vive allure sur une route à deux bandes au milieu de laquelle s'étire une rangée de poteaux. Il s'agit de la Nationale 90 en direction de Châtelineau. Une deuxième voiture suit, à plus grande vitesse encore. Les poteaux délimitent la bande de gauche en chantier. Pourtant, les deux conducteurs ont emprunté cette bande pour effectuer le dépassement.

Peut-on dépasser sur un chantier ?

"Voilà comment les gens respectent les interdictions et pourquoi il y a autant d’accidents sur cette route. J’espère que vous allez diffuser cette vidéo", encourage l’automobiliste via le bouton orange Alertez-nous.

Nous avons montré cette vidéo à Vias, l’institut en charge de la sécurité routière. Son porte-parole, Benoît Godart est formel : "Ces deux automobilistes sont clairement en tort. Ils ne peuvent pas circuler sur le chantier (outre le fait qu'ils ont l'air de rouler très vite). C'est d'ailleurs insensé car il aurait pu y avoir du matériel entreposé sur la deuxième bande ou un trou ou des graviers sur la chaussée. Tout ça pour gagner quelques malheureuses secondes…"

Que risquent les contrevenants ?

Tout dépend de la signalisation placée au début du chantier. C’est donc difficile de se prononcer sans avoir vu celle-ci.  Benoît Godart différencie deux situations :

Si les conducteurs oublient de respecter un signal C3, éventuellement sur un panneau F91 : c’est une infraction du 1er degré. Ils risquent une amende de 58 euros, en perception immédiate. Devant le tribunal de police, le montant peut être plus important.

Si les conducteurs ont négligé une croix rouge située au-dessus de la bande circulation : il s’agit alors d’une infraction de 3ème degré (comme brûler un feu rouge). Ils risquent une amende de 174 euros en perception immédiate. Et là aussi, la note peut être encore plus salée devant la justice.

En ce qui concerne l’excès de vitesse éventuel, si la limitation est de 50 km/h et que les conducteurs roulent au-delà de 80 km/h, ils doivent comparaître devant le tribunal avec une déchéance obligatoire du droit de conduire de 8 jours à 5 ans et une amende de 320 à 4.000 euros.

RTL INFO

A lire aussi

Des peines plus légères pour les chauffards belges: un avocat décèle une erreur dans une loi
Il a OSÉ: agacé par les chauffards, Philippe a installé un faux radar devant chez lui
Une formation aux dangers change-t-elle réellement le comportement des chauffards sur la route?
Un jeune DJ de Flémalle a roulé sur une fillette à deux reprises avant de prendre la fuite: il est condamné à 100 heures de travail

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?