Les véhicules diesel continuent de chuter dans les ventes: voici les derniers chiffres

Les voitures diesel continuent de perdre des plumes en Belgique tant pour les véhicules particuliers que pour les voitures d'entreprise. Durant les 11 premiers mois de l'année, 35,73% des nouvelles immatriculations concernaient des voitures diesel, selon les chiffres de la fédération Febiac. En 2017, à la même période, 46,6% des nouvelles immatriculations concernaient des voitures diesel. Il y a dix ans, la part du diesel était de près de 80%.

Durant les 11 premiers mois de l'année, 43.331 nouvelles voitures diesel ont été immatriculées par des particuliers contre 65.451 en 2017. En comparaison, 192.105 voitures essence ont été immatriculées contre 168.289 l'an dernier. Sur le marché des voitures d'entreprise, la part du diesel baisse aussi: 85.017 voitures diesel (106.871 en 2017) et 49.499 voitures essence (31.548 en 2017).

Les voitures essence ont profité du désamour pour le diesel. La part de marché des voitures totalement électriques ou roulant au gaz reste marginale: 3.305 voitures électriques et 3.866 voitures au gaz naturel ont été immatriculées durant les 11 premiers mois de l'année. Les voitures hybrides essence/électrique ont une part de marché de 4,29% (22.574 voitures immatriculées jusqu'en novembre).


Choisir l'essence ou le diesel? Un article pour vous aider

Si le sujet vous intéresse, n'hésitez pas à consulter l'article publié il y a peu sur RTL INFO:
"Fred et Jamy" expliquent dans une vidéo que le diesel pollue moins que l'essence: ont-ils raison

La conclusion de l'article était celle-ci: vous roulez peu et principalement en ville, optez pour l'essence. Vous faites de longs trajets et principalement sur autoroute, choisissez le diesel. Tant d'un point de vue économique qu'environnemental, votre choix sera le bon.

Or, en écoutant les autorités à l'heure actuelle, le diesel serait presque "à bannir". Et c'est là que, selon les experts en moteurs thermiques, si le gouvernement avait accordé trop de largesses au diesel dans les années 90 et 2000, il a sans doute beaucoup trop serré la vis désormais.

Pour l'explication complète, suivez le lien présenté ci-dessous.

Belga, RTL INFO

A lire aussi

"Fred et Jamy" expliquent dans une vidéo que le diesel pollue moins que l'essence: ont-ils raison?
Les ventes de véhicules diesel en chute libre: un recul de 11% en un an
Taximan depuis 30 ans, Dominique est passé à la boite automatique: pourquoi les Belges choisissent de plus en plus ce type de transmission?
L'épouse de Philippe va chez un garagiste d'un grand réseau pour régler le frein à main, mais il trouve d'autres réparations: a-t-il tenté d'abuser de sa naïveté?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?