Policiers blessés par balle lors d'une course-poursuite à Jalhay: un quatrième suspect a été extradé de Bosnie vers la Belgique

Il y a désormais quatre suspects, tous détenus actuellement, qui doivent répondre de tentative de meurtre, association de malfaiteurs, vol avec effraction et port d'armes. Ils encourent jusqu'à 20 ans de prison.

Le quatrième et dernier suspect actuellement identifié dans le cadre de la fusillade survenue le 14 octobre à Tiège, près de Spa (Jalhay, province de Liège), lors de laquelle deux policiers avaient été blessés, a été extradé le 4 décembre dernier de Bosnie-Herzégovine où il avait été interpellé il y a juste un mois, a indiqué mercredi la Police Judiciaire Fédérale en charge du dossier.

Rappel des faits: le 14 octobre dernier, peu après 01h00 du matin, une patrouille de la zone Vesdre avait pris en chasse un Mercedes Vito volé qui avait démarré en trombe dans les rues de Dison. Le conducteur avait alors poursuivi sa route sur la E42 en direction de l'Allemagne décidant de quitter l'autoroute à hauteur de la sortie Spa.

Mais le véhicule était tombé sur un contrôle en cours au rond-point de Tiège (Jalhay).Le conducteur avait alors fait demi-tour sur l'autoroute avant que ses occupants n'ouvrent le feu sur la patrouille de police qui les avait pris en chasse. Un des policiers avait été touché à la tête alors que sa coéquipière avait pris une balle dans la jambe. Lors de la riposte, les agents avaient touché un des malfrats.

Trois personnes interpellées, une quatrième était en fuite

L'enquête avait rapidement permis d'interpeller trois individus. Najib B., un Bruxellois de 40 ans et de Tarek Ben B., un Liégeois de 41 ans, avaient été arrêtés à leurs domiciles respectifs quinze jours après les faits alors qu'un troisième homme âgé d'une vingtaine d'années avait lui été appréhendé en région bruxelloise six jours seulement après la fusillade.

Les deux quadragénaires, présentés au juge d'instruction, avaient nié les faits malgré plusieurs éléments confondants. Un quatrième homme, Nicolas G., connu pour faits de grand banditisme, avait été identifié et un mandat d'arrêt européen avait été décerné à son encontre.

Il a été interpellé en Bosnie-Herzégovine le 12 novembre dernier et extradé il y a huit jours en Belgique "grâce à l'excellente collaboration des autorités locales", indique la PJF qui ajoute que l'enquête est toujours en cours. L'individu a été placé sous mandat d'arrêt lequel a été confirmé le 7 décembre dernier par la chambre du conseil de Verviers.

Les quatre suspects, tous détenus actuellement, doivent répondre de tentative de meurtre, association de malfaiteurs, vol avec effraction et port d'armes. Ils encourent jusqu'à 20 ans de prison.

RTL INFO (avec Belga)

A lire aussi

Policiers blessés après une fusillade à Jalhay: trois hommes inculpés, un quatrième toujours recherché

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?