Ta Wan, le jeune éléphant de Pairi Daiza, sera bientôt rendu à la vie sauvage

Un éléphant du parc animalier Pairi Daiza sera prochainement rendu à la vie sauvage au Laos ou en Thaïlande, dévoilent vendredi les journaux la Dernière Heure, De Morgen et Het Laatste Nieuws. Il s'agit d'une première mondiale.

L'éléphant gambade encore entre les pattes de sa mère dans la savane de Pairi Daiza, à Brugelette. Mais bientôt, Ta Wan devra s'en sortir tout seul dans la vie sauvage. Le parc est en pourparlers avec des réserves naturelles au Laos et en Thaïlande. L'animal, un mâle, est aujourd'hui âgé d'un an et demi. "Après quatre ans, ceux-ci quittent naturellement le troupeau", explique Aleksandra Vidanovski, secrétaire générale de Paira Daiza Foundation, dans la DH. "Du même coup, il va témoigner de moins d'intérêt pour sa maman, ses sœurs, ses tantes. Dans la nature, ses semblables se séparent de la gent féminine pour se regrouper avec d'autres mâles dans une espèce de harde de célibataires. Quand le moment sera venu pour Ta Wan, nous lui ferons effectuer son vol".

Le voyage sera précédé de plusieurs années de préparation. "Nous allons l'entraîner à l'indépendance, le stimuler à trouver lui-même sa nourriture. Nous devons organiser des exercices de groupe avec d'autres éléphants", selon M. Vidanovski.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

A lire aussi

"J'ai vu une espèce d'oiseau que je n'avais jamais vue auparavant": la très discrète Bécasse des bois photographiée à Juprelle
Un bébé gorille est né au zoo d'Anvers (vidéo)
"Sur la Terre des dinosaures": ce spectacle qui recrée des espèces à taille réelle est de retour chez nous (vidéo)
600.000 animaux "cruellement sacrifiés" chaque année: des militants devant l'Université de Namur pour dénoncer l'expérimentation animale
Un bébé dromadaire est né à Pairi Daiza: à vous de choisir son nom (photos)
L’arrivée d’ours polaires à Pairi Daiza crée la polémique: "Ce n’est pas naturel de les emmener en Belgique" (vidéo)
Pairi Daiza recrute 200 nouveaux collaborateurs: "Le critère de sélection le plus important? La serviabilité"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?