Un Carolo avait brûlé un bébé en le plongeant dans une eau bien trop chaude: pas de condamnation

Le tribunal correctionnel de Charleroi a estimé mercredi qu'il y avait dépassement du délai raisonnable et que rien ne prouvait une volonté de faire mal à un bébé, dans un dossier où on reprochait à un prévenu d'avoir plongé l'enfant dans une eau trop chaude.

L'enfant avait été victime de brûlures, en septembre 2011, après avoir été, pendant quelques secondes, trempé dans une eau du bain trop chaude. Le compagnon de sa mère avait fait l'objet de poursuites pour traitement inhumain. Il avait fallu plusieurs expertises, avant que le prévenu comparaisse en correctionnelle.

En couple avec une jeune femme, il avait été chargé de donner son bain au fils de sa compagne, Fabien, un bébé de 18 mois. L'eau, trop chaude, avait occasionné des brûlures aux pieds de l'enfant. Allan était poursuivi pour deux préventions relatives à la même scène, pour coups et blessures volontaires et pour lui avoir volontairement maintenu le corps dans l'eau, ce qui était qualifié de traitement inhumain.

L'homme avait expliqué que l'eau chaude avait coulé, à une température trop élevée, et avait reconnu ne pas l'avoir testée, mais il avait retiré l'enfant de l'eau après quelques secondes. Des traces avaient été relevées sur les bras du bébé, pouvant être des traces de maintien dans l'eau, selon le parquet. Dans le jugement rendu mercredi, le tribunal a écarté la possibilité de traitement inhumain, à propos des brûlures constatées.

Quant aux traces relevées sur l'enfant, il les attribue au fait que le prévenu l'a saisi par les bras pour le soulever et l'enlever de l'eau. Compte tenu de l'ancienneté des faits et du dépassement du délai raisonnable, la sanction se limite à une simple déclaration de culpabilité.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?