Un homme vandalise des voitures, agresse une dame puis s'en prend à une librairie à La Louvière: "J'ai senti dans son regard qu'il était violent"

Une scène de violence s'est déroulée ce vendredi en début d'après-midi à La Louvière dans la rue du Moulin, à proximité du carrefour avec l'avenue Rêve d'Or. Un témoin nous a prévenus en appuyant sur notre bouton orange Alertez-nous. "La patronne de la librairie a été agressée. L'auteur a également frappé une dame", nous a-t-on écrit vers 14h45.

Elle aurait le visage fracassé, si vous m'excusez l'expression

Nous avons pu contacter ce témoin. "J'étais chez moi lorsque j'ai entendu des cris et des bruits de voitures qui freinaient brusquement. Puis des sirènes de police. Je suis sortie et j'ai vu un monde fou dans la rue. On m'a expliqué qu'un individu est entré dans la librairie, qu'il a voulu voler des cigarettes et qu'il s'en est pris aux propriétaires. Il a également agressé une dame un peu plus loin dans la rue. D'après les témoignages ici, elle aurait le visage fracassé, si vous m'excusez l'expression", explique cette personne.

J'ai senti qu'il était déterminé et violent

Peu après l'agression, nous avons pu recueillir les explications de la libraire attaquée. "Cette personne est entrée dans la librairie alors que j'étais occupée avec une cliente. L'individu a fait le tour du comptoir, je lui ai demandé ce qu'il faisait et il m'a pris une boite de tabac. Je me suis avancée vers lui pour m'interposer, mais il m'a poussée violemment. À la cliente, il a crié 'Quoi, quoi?! Qu'est-ce qu'y a?!'. Dans son regard et son geste, j'ai senti qu'il était déterminé et violent. À ce moment-là je ne savais pas qu'il avait violemment agressé une dame un peu plus loin que mon magasin. Il lui a fracassé la tête dans le carreau", explique la libraire.

Bousculée par l'individu, la dame appelle son mari au secours. L'agresseur est alors sorti du commerce et a lancé la boite de cigarettes au visage du buraliste. "Mon mari et un autre monsieur l'ont poursuivi et ont réussi à le maîtriser, et juste après la police est arrivée et l'a embarqué", confie la commerçante.


Plusieurs faits de violence en quelques instants

La police est arrivée juste à temps pour intercepter l'agresseur, car celui-ci avait commencé sa vague de violence bien avant de pénétrer dans la librairie. Comme nous l'a déjà indiqué notre témoin, il a d'abord violemment agressé une dame devant chez elle. Mais avant cela, il a dégradé plusieurs voitures stationnées dans la rue en cassant des rétroviseurs. "Il s'en est même pris à une voiture arrêtée au feu rouge. Lorsque le conducteur est sorti, il l'a agressé. La victime a alors appelé la police, qui a donc eu le temps de se mettre en route pendant que l'agresseur continuait ses actes de violence", précise la commerçante.

Selon la libraire, son mari est légèrement blessé, elle-même est encore sous le choc même si elle parvient à surmonter la situation. Quant à la dame agressée, elle a été emmenée à l'hôpital dans un état qui serait plus sérieux. En ce qui concerne les dégâts matériels, plusieurs voitures ont été endommagées et le commerce ciblé enregistre aussi quelques dégradations.


L'individu transféré en milieu hospitalier

Du côté de la police de La Louvière, un officier a obtenu un bref rapport dressé alors que les agents effectuaient encore leur travail. "Des dégradations ont effectivement été commises et une rixe a éclaté avec l'exploitant de la librairie. L'individu a été interpellé", nous a-t-il précisé. Vers 16h30, le policier a pu nous en dire concernant l'individu. "L'homme souffre visiblement de troubles psychologiques. Il a été pris en charge médicalement et transféré dans un milieu adapté".

Il est encore trop tôt pour déterminer quelles seront les suites en justice, mais la prise en charge médicale n'empêche pas de futures poursuites judiciaires. La libraire nous a d'ailleurs assuré qu'elle comptait porter plainte contre son agresseur. "Ça fait deux ans qu'on tient notre commerce. Nous avions déjà eu un vol à l'étalage, mais c'était la première fois qu'on était confrontés à une telle violence. Si on ne l'avait pas arrêté, il aurait continué", assure-t-elle.

David Fourmanois

A lire aussi

Odeur suspecte à Marcinelle: "C'est insoutenable, on a fermé toutes les fenêtres!"
Fontaine-l'Evêque: des débris prennent feu au rez-de-chaussée d'une maison
Une ruelle de Montignies-sur-Sambre en émoi ce jeudi matin: "La maison est tout de même entièrement en feu"
Collision entre deux trains de marchandises cette nuit à la gare de formation de Monceau-sur-Sambre
Un automobiliste a perdu la vie sur la A54: trois accidents s'y sont produits
Un commerçant de Mouscron victime d'un vol en pleine rue
Charleroi: une bougie provoque un incendie dans une habitation (photos)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?