La ville de Tournai vend des biens communaux déclassés: l'occasion d'acheter à petits prix

La ville de Tournai vend des biens communaux déclassés. De la pelleteuse au piano, des matériaux ou des luminaires publics. 34 lots sont ainsi mis en vente aux enchères. reportage d'Aurélie Henneton et Samuel Lerate.

Les entrepôts ont ouvert leurs portes au public intéressé, avant de pouvoir enchérir (par écrit). Dans la catégorie véhicules, à côté des 3 camionnettes, la grue, et la nacelle : 1 pelleteuse. Prix de départ : 5000€. 25 ans, à réviser. Louis Lefebvre, passionné par ces engins, est venu en repérage pour son frère, agriculteur.

"Je pense qu’il y a moyen de faire des bonnes affaires sur des ventes comme celle-ci", explique-t-il.

À l’étage, une série de luminaires. Installés sur les quais durant plus de 30 ans. 19 pièces qui intéresseront les amoureux de la ville. Offre minimale : 1500€.

"Ça a un certain cachet […] Il y a quand même des frais à faire. Il faut refaire toute l’électricité", indique Jacques Libert, responsable de la revente du matériel déclassé (service travaux de la ville de Tournai).

La visite continue avec 3 pianos en état moyen, mais à prix imbattable : à partir de 50€.


Une opération intéressante d'un point de vue économique et écologique

Juste à côté, des vélos (une vingtaine), trouvés et jamais réclamés. L’achat est à conseiller aux bricoleurs…
"Ça va de 20 euros jusqu’à 150 euros parce qu’on a quand même deux vélos électriques. On n’a pas les clefs, on n’a pas les chargeurs mais vu le prix d’un vélo électrique, il y a peut-être toujours moyen de reconditionner", Jacques Libert.

"Du moment qu’il y a pas trop de frais à faire, c’est pas trop cher", estime un client.
Avec ce type de vente, 15.000 euros sont rentrés dans les caisses de la Ville de Tournai l’an dernier. Sans doute plus cette année.

"C’est aussi le faire de ne pas gaspiller, de ne pas jeter à la ferraille. On est à l’heure du recyclable, du renouvelable donc on pensait que c’était très intéressant de mettre ça en vente aux enchères pour en retirer un petit bénéfice mais aussi pour rendre service à des professionnels, voire des particuliers", explique Vincent Braeckelaere (PS), échevin des Travaux Ville de Tournai.

Les offres sont à transmettre par écrit à l’administration communale avant le 18 janvier. 16h précises.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?