La situation SE TEND en RDC : annoncé perdant à l'élection présidentielle, le camp Fayulu revendique la victoire avec 61% des voix

L'opposant congolais Martin Fayulu, donné perdant de l'élection présidentielle, a annoncé qu'il allait saisir la Cour constitutionnelle samedi afin d'exiger le "recomptage des voix", alors que son camp revendiquait une victoire à 61%. "Nous irons demain samedi à la Cour constitutionnelle" pour exiger "le recomptage des voix", a déclaré vendredi Martin Fayulu lors d'un meeting devant ses partisans.

Les résultats provisoires de l'élection ont donné jeudi le candidat Félix Tshisekedi vainqueur. Ces résultats avaient été accueillis par des foules de jeunes en joie dans les rues de Kinshasa, Kananga, Mbuji-Mayi (centre), Goma (est), Lumbumbashi (sud-est). Mais les pro-Fayulu - réunis au sein de la coalition Lamuka soutenu par l'ex-gouverneur du Katanga en exil Moïse Katumbi et l'ancien chef de guerre et ancien vice-président Jean-Pierre Bemba -, avaient protesté à Kisangani, dans quelques quartiers de Kinshasa et surtout à Kikwit, un de ses fiefs.

A lire aussi

Elections en RDC: l'opposant Martin Fayulu dénonce un "putsch électoral"
La France conteste les résultats de la présidentielle en RDC
RDC: l'opposant Tshisekedi proclamé vainqueur d'un scrutin contesté
L'UE appelle la Céni à publier les procès-verbaux des centres de compilation des résultats en RDC

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?