Tournai: une voiture française prend des axes à contresens et force deux barrages policiers

Une voiture immatriculée en France a forcé samedi soir deux barrages à Tournai. La police a ouvert le feu tandis que les fuyards ont pris la direction de la France. Une information judiciaire est ouverte de part et d'autre de la frontière, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Tournai.

Les faits se sont déroulés samedi soir sur les boulevards périphériques à Tournai. Vers 21h00, une voiture immatriculée en France a d'abord évité un premier contrôle de la police à hauteur du rond-point du complexe cinématographique Imagix. Six personnes étaient à bord de ce véhicule.

Après avoir pris le rond-point en sens inverse, la voiture a remonté le boulevard Delwart à contre-sens en direction du pont Delwart. Après avoir franchi la berme centrale qui sépare les bandes de roulage, le véhicule en fuite s'est dirigé vers le rond-point de l'Europe où un second barrage de la police de Tournai avait été disposé. La voiture a une nouvelle fois forcé ce barrage, mettant en danger une policière. Les forces de l'ordre ont alors ouvert le feu. Le conducteur a néanmoins réussi à prendre la fuite en direction de l'avenue de Maire, puis est monté sur l'autoroute A8-E429 à hauteur de Froyennes (Tournai).

Le véhicule en fuite a pris la direction de la France. "Personne n'a été blessé au niveau des forces de l'ordre. La policière qui a failli être renversée a cependant été fortement choquée. Une enquête transfrontalière a été ouverte via le CCPD, le centre de coopération policière et douanière", indiquait lundi en fin d'après-midi Frédéric Bariseau, premier substitut du procureur du roi de Tournai.

Belga

A lire aussi

Les langues se délient après la faillite de l'imprimerie Hélio à Charleroi: "Comment peut-on perdre 2,5 millions en 3 mois?"
Travail au noir sur le chantier Google à Baudour: la cantine est fermée
Un incendie ravage une habitation à Jumet: le jeune occupant a pu sortir in extremis de son habitation
Le bourgmestre de Manage, Pascal Hoyaux est décédé

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?