Verviers va taxer les parkings gratuits situés en périphérie

(Belga) Comme à Liège, Mons ou Charleroi, les parkings gratuits des grandes surfaces et autres complexes commerciaux vont être taxé, a annoncé mardi, Alexandre Loffet, l'échevin des finances de la Ville à l'occasion de la présentation du budget. Le futur règlement taxe est actuellement à l'analyse et il devrait rapporter entre 300.000 et 400.000 euros, a précisé la bourgmestre Muriel Targnion.

Cette taxe touchera uniquement les propriétaires des magasins disposant d'un parking de plus de 20 places puisque selon le règlement qui sera prochainement voté, les vingt premières places seront exonérées des 100 euros annuels prévus par emplacement. En cas d'absence de marquage, la place de parking équivaudra à 9 m². La taxe servira à alimenter les actions de communication liées aux travaux du cente-ville ainsi que les aides financières octroyées aux commerçants en difficulté suite aux différents chantiers qui se succéderont dans les années à venir à Verviers. Cette taxe divise clairement puisque le PTB, Ecolo, et dans une moindre mesure le cdH, sont montés au créneau contre une taxe "qui va traumatiser la population", estime Hajib El Hajjaji, chef de groupe Ecolo en référence à la gestion privée du stationnement du centre-ville par Besix, gestion qui a nécessité des ajustements importants il y a 18 mois. Le budget 2019 de Verviers dégage, à l'ordinaire, un boni de 300.000 euros mais le nouveau collège a dû effectuer des arbitrages afin de récupérer deux millions d'euros pour l'amener à l'équilibre. La majorité a décidé de compresser un maximum les frais de fonctionnement, rabotés de 5,53%, de ne pas procéder au remplacement de 12 agents admis à la pension et enfin de n'octroyer que 230.000 euros de dotation à la zone de secours qui en sollicitait le double. La majorité a également vu les dépenses en personnel augmenter d'un million d'euros suite à la suppression des plus bas salaires et à l'alimentation du deuxième pilier de pensions à concurrence de 100.000 euros. A l'extraordinaire, la Ville a prévu des investissements pour 28,6 millions d'euros dont 10 millions issus de subsidiation. Parmi les projets importants, on pointera Verviers Ville conviviale, le Master plan de l'îlot Crapaurue-Coronmeuse, la passerelle Spintay ou encore le projet Phoenix. Au terme de longs débats et échanges, le budget a été approuvé par la majorité, Ecolo, PTB et PP votant contre. Le cdH, s'est lui, abstenu. (Belga)

Agence Belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?