Le gouvernement MR-cdH annonce avoir réduit ses dépenses de 18% par rapport à la précédente majorité

À l'approche de la fin de la législature en Région wallonne, et donc des prochaines élections, le gouvernement wallon annonce avoir réduit les dépenses des cabinets ministériels de 18% par rapport à la législature précédente. A en croire l'exécutif wallon, ce serait donc mieux que l'objectif fixé, qui était une réduction des dépenses de 10%.

De 22,7 millions d’euros dépensés en 2016, les sept cabinets ministériels de la nouvelle législature affirment arriver à 18,6 millions à la fin de l’année 2018. Une réduction de frais de fonctionnement de 18%, selon les chiffres communiqués par le gouvernement. "On avait pris l'habitude de vivre, peut-être, avec un train de vie qui était un peu décalé par rapport à la nécessité wallonne. Il y a l'exemple des voitures. Quand on parle de plus d'une quarantaine de voitures qui ont été éliminées du parc automobile des cabinets ministériels, on imagine bien qu'il y avait des efforts à faire", a commenté Willy Borsus (MR), ministre-président wallon.

Avec plus de 409,85 équivalents temps plein sous l’ère Magnette à 340,37 actuellement. La réorganisation est aussi passée par une réduction du personnel. "On a également fait un effort sur le nombre de collaborateurs. Un arrêté fixe le nombre de collaborateurs auquel chaque ministre a droit. Pour prendre l'exemple du ministre du Budget, on a droit à 41 équivalents temps plein. Aujourd'hui on travaille avec 36 personnes, donc ça nous permet d'atteindre les objectifs qu'on s'est fixé", a indiqué Frédéric Jacquet, chef de cabinet du ministre du Budget.

Installée depuis juillet 2017, la nouvelle législature compte aussi un ministre de moins. Principal objectif: ramener les finances régionales à l’équilibre. Mais ce n’est pas tout. "Le but c'est de réinjecter ces moyens dans de nouvelles politiques: la solidarité, la lutte contre la pauvreté, mais aussi le soutien à l'innovation... ce sont des priorités comme le sont par exemple les politiques visant à isoler les maisons", a expliqué Willy Borsus.

C'est sûr, la campagne électorale commence à se faire sentir. Et ces chiffres annoncés par la majorité wallonne MR-cdH à 111 jours des prochaines élections risque bien de faire réagir dès ce mardi.

Mathieu Langer et Alain Hougardy

A lire aussi

"Est-ce que tu as vraiment l'impression que c'est une réussite pour la fédération?": Jean-Luc Crucke interpelle Rudy Demotte sur l'enseignement (vidéo)
Jean-Marc Nollet lance un appel aux autres partis: "Les jeunes ne veulent plus de blabla, ils veulent des engagements" (vidéo)
Travailler 4 jours par semaine: le PS assure que "c'est payable", le MR dit "non" et préfère... la sieste au boulot
Ecolo propose une allocation universelle pour tous les 18-26 ans: voici le montant
Paul Magnette réagit à l'attaque lancée par Willy Borsus sur les dépenses du gouvernement wallon

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?