Un graffiti de 60 mètres de long s'étale sur le mur du palais royal de Laeken: voici son décryptage

Un graffiti de 60 mètres de long s'étale sur le mur d'enceinte du château royal de Laeken, en région Bruxelloise. Un syndicat de policiers le juge insultant pour la profession. D'autant plus que, six mois après son apparition, il n'a toujours pas été effacé. 

Ce tag, ne comprend pas des dessins mais des mots. Des inscriptions fortes et choquantes à l'encontre de la police. L’emplacement du tag n’est pas anodin. Il se situe sur les murs du domaine royal de Laeken. C’est ici que vivent le roi Philippe et la reine Mathilde.

Difficile à accepter pour les policiers d’autant que ces inscriptions datent du mois de septembre.

Vincent Gilles, président du SLFP Police, syndicat libre de la fonction publique dénonce dans le RTLINFO13H: "Un quidam qui est déjà susceptible d'être violent, voit ça et le voit pendant des mois. Il se dit que, à la longue, même le Roi à la limite pense que les policiers sont des assassins. Et pour quelles raisons ne passerait-il pas à la violence lors du prochain contrôle d'identité?"

Il y a aussi ces deux chiffres, deux années qui font référence à deux faits bien particuliers. Le premier renvoie vers la mort de Sémira Adamu, une demandeuse d’asile, morte étouffée par un gendarme en 98. L’autre évoque la mort de la jeune Mawda décédée lors d’une course poursuite en mai dernier.

Vincent Gilles revient sur ces faits: "Aussi bien que dans l'affaire Semira Adamu que dans l'affaire Mawda, il y a eu enquête et il y a eu condamnation. Si cela a brisé la vie de la principale victime et de sa famille, cela a aussi brisé la vie des policiers qui n'ont fait que appliquer une technique qui avait été validée par le ministre. Je tiens quand même à le rappeler. Donc non, tous les policiers ne sont pas des assassins."

Le tag est signé par 4 lettres. Cet acronyme anglais se traduit par ceci. "All cops are bastards", soit en français, "Tous les policiers sont des bâtards". ACAB est un mouvement anti police. Les dessins sont présents sur les murs du monde entier.

Ce groupe en fait même une chanson. Le mouvement voit le jour en 1940 dans les prisons anglaises. Certains le détournent... comme ici avec un dessin signé Banksy. En attendant, le tag à Bruxelles est toujours là...

Arnaud Gabriel et Steve Damman

A lire aussi

Décès suspect à Laeken: une dispute conjugale à l'origine du drame La police mène une action de contrôle des cortèges de mariage à Laeken: voici les infractions repérées Une maison prend feu à Schaerbeek: les pompiers sauvent cinq personnes des flammes Tous les parcs bruxellois fermés ce week-end à cause du vent Une personne perd la vie à Ixelles après une collision avec un bus

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?