Philippe apprend le suicide de sa fille sur les réseaux sociaux 12 jours plus tard: "Pourquoi la police ne m'a pas prévenu?"

A 19h45 ce lundi soir, le magazine "Images à l'appui" reviendra sur le calvaire vécu par le papa de Vanessa. La jeune femme de 33 ans a mis fin à ses jours, mais son père ne l'a appris que 12 jours plus tard via les réseaux sociaux.

Philippe, un habitant de Baelen, en province de Liège, se souvient bien de ce moment très douloureux. Sans nouvelle de sa fille Vanessa, ce sexagénaire a découvert par hasard sur internet qu'elle aurait mis fin à ses jours.

Très inquiet, il s'est donc précipité à la police de Liège à 4h du matin. "Au bout d'une demi-heure, on nous a transférés dans un bureau avec une dame de la police qui nous attendait et qui m'a dit très rapidement 'effectivement votre fille est décédée la nuit du 31 octobre au 1er novembre'. Là c'était l'effondrement. La bombe dans la tête. La fin du monde", confie le père de famille. 

Face aux policiers, Philippe est anéanti. Mais au-delà de la tristesse, un sentiment de colère l'a envahi. "J'ai dit à la police 'excusez-moi mais pourquoi on ne m'a pas prévenu plus tôt ?' D'autant que dans le rapport qu'ils ont rédigé, du constat du décès, je vois clairement mon nom et mon adresse. Je ne suis pas transparent, je suis bien dans le rapport, la personne à prévenir", assure Philippe.

"Il y a le sentiment de révolte et de colère qui montent rapidement parce que qu'est-ce qui justifie que l'on ne m'ait pas prévenu", demande-t-il.

Le témoignage complet de Philippe sera diffusé ce lundi soir à 19h45 dans le magazine "Images à l'appui" sur RTL TVI.

RTLinfo

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?