Se dirige-t-on vers une bulle du secteur photovoltaïque à Bruxelles ?

2018 a été une année record pour le photovoltaïque à Bruxelles. Mais la ministre Céline Fremault n'a pas diminué le soutien aux panneaux solaires, comme le régulateur le lui conseillait, rapporte L'Echo, mardi. Le flux énergétique des nouvelles installations a augmenté de 50% par rapport à l'année précédente.

Le soutien au photovoltaïque joue pour beaucoup dans cette forte hausse. La Région bruxelloise est la seule à encore octroyer des certificats verts aux particuliers qui installent des panneaux sur leur toit.

Le régulateur met en garde

Cependant, Brugel, le régulateur bruxellois du secteur énergétique, recommande depuis l'automne dernier de réduire le nombre de certificats verts octroyés. Mais la ministre bruxelloise de l'Energie Céline Fremault (cdH)n'est pas du même avis.

"Le marché bruxellois est tel qu'il n'y a pas de risque de bulle", a indiqué son cabinet à L'Echo. "Le nombre d'installations, s'il est en augmentation certaine, ne risque pas d'entraîner une augmentation conséquente de la facture des citoyens."

La ministre souligne aussi que les nouvelles installations sont nécessaires pour atteindre les objectifs européens en matière d'énergies renouvelables.

BELGA

A lire aussi

Les Wallons se ruent sur les panneaux photovoltaïques: le ministre Crucke leur promet d'être exonérés d'une taxe... mais rien n'est sûr

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?