Un sanglier infecté découvert au nord de la zone tampon: 2.900 ha supplémentaires interdits aux visiteurs

La carcasse d'un sanglier porteuse du virus de la peste porcine africaine a été découvert cette semaine en dehors de la zone tampon dans le sud de la province du Luxembourg. Le ministre wallon de la Forêt a donc décidé d'élargir cette zone.

"On a découvert le 14 février un cadavre suspect entre les villages de Les Fossés et Mellier (Léglise, ndlr). C'est au nord de la zone tampon, dans la zone de vigilance. On a eu le résultat samedi. Il est positif. Donc on a dû adapter en coordination avec l'AFSCA et nos scientifiques la zone tampon d'un peu plus de 2900 ha", explique René Collin, ministre wallon de l'Agriculture, de la Nature et des Forêts.

La décision a été prise hier après-midi. Cela porte la zone tampon à 44.000 ha en soit près d'un dixième de la province. Il y est pour rappel interdit de circuler à pied dans les forêts et les sentiers. 9,6 km de clôture supplémentaires vont devoir être installés. Les travaux devraient être finis mardi. Aucune exploitation agricole ne se trouve sur cette nouvelle zone.

A lire aussi

Enquête sur la peste porcine: l'hypothèse de l'importation de sangliers étrangers pour des parties de chasse refait surface
Suite à la peste porcine, le ministre de l'Agriculture reconnaît la filière porcine comme secteur en crise
Enquête sur la peste porcine africaine: où en est-on?
Peste porcine en Wallonie: la détention du propriétaire d'un terrain de chasse prolongée
Laurent en a marre de courir sur des routes souillées à Bertrix: voici comment il a décidé de débarrasser la ville de ses déchets sauvages (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?